Aimer, approches (blog)

20-4-2005

Benoit XVI!

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 16:33 Modifier

Depuis que j’ai lu dans sa version intégrale l’homélie faite par Joseph Ratzinger juste avant l’ouverture du Conclave, et au vu des témoignages donnés par ceux qui le connaissent bien sur son humilité réelle et son ouverture aux hommes, je me prends à espérer que “conservateur” ait le sens le meilleur: conserver l’espérance de l’amour parmi les hommes.

Le discours en latin prononcé à la sortie de la messe ce matin comprend des paragraphes encourageants, dont les deux suivants, sur l’oecuménisme et le dialogue avec tous les hommes:

“L’actuel Successeur de Pierre se laisse personnellement interpeller par cette question, prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire avancer la cause fondamentale de l’oecuménisme. A la suite de ses prédécesseurs, il est tout à fait déterminé à cultiver toute initiative pouvant se présenter comme opportune pour développer contacts et ententes avec les représentants des diverses Eglises et communautés chrétiennes. En cette occasion, il leur adresse un salut cordial dans le Christ, l’unique Seigneur.”
“(..) je m’adresse à vous tous, y compris à ceux qui adhérent à d’autres religions ou simplement sont à la recherche d’une réponse aux questions fondamentales de la vie, et à qui ne l’a toujours pas trouvée. Avec simplicité, avec affection, je veux vous assurer que l’Eglise entend poursuivre avec eux un dialogue ouvert et sincère, à la recherche du véritable bien de l’homme et de la société.”

Etc.

Comme on dit: “AMEN” ! :-)

 

14-4-2005

Pages vues

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 10:04 Modifier

Un peu comme je le fais dans “Pertinences” avec les “voyages du mois”, je vais tenter de regrouper ici quelques pages web que j’ai lues, dans le domaine religieux ou social .

D’abord “Dix heures toutes les nuits pour aller chercher de l’eau“, récit de la vie d’une africaine. Merci à TopInfo, et portons tous ces gens dans la prière!

Et puis cette réflexion sur les disciples d’Emmaüs, Jésus extérieur devenant intérieur: le coeur de Jésus, brûlant d’amour, commence à vivre en eux.

Des “Cafés théo” ayant leur site ou leur forum, et que je découvre sur la liste “Pastorale” de l’association Eklesia.net. Par exemple celui de Vendée, celui de Marseille , ou celui de Rouen .

Un forum anglophone qui brasse des questions religieuses par milliers! http://www.christianforums.com/.

Et un site réformé anglophone intéressant.

J’ajoute, le 16 mai, cette page en anglais où un prêtre qui se présente comme homosexuel et écrit sous un pseudonyme explique qu’il respecte son voeu de chasteté et vit dans la paix sa vie de prêtre: “Pourquoi les homosexuels en seraient-ils plus incapables que les autres?”

 

13-4-2005

Tristesses de chrétiens

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 18:27 Modifier

Plusieurs de mes amis ont pleuré Jean-Paul II comme un père, qu’il avait été pour eux.

Certains autres pensent qu’il a vécu une vie bien remplie, et a eu plutôt une belle mort; comme chrétiens ils ne comprennent pas que l’on s’attriste comme si on ne croyait pas que la mort est inéluctable et que l’existence continue après.

D’autres, c’est notamment le cas d’amis protestants ou évangéliques, parlent d’idolâtrie.

Et certains catholiques ont pu être scandalisés aussi (j’ai entendu le mot “stalinien”). Ils voient dans ces cérémonies vaticanes un contre-témoignage.

Voici un texte qui essaie de rendre compte de leur forme de tristesse, à eux:

“Imaginez un vrai chrétien. Authentiquement croyant. Qui vit avec intensité, c’est à dire dépouillement, modestie, pudeur, le message du Christ, ce fils d’en haut devenu le frère d’en bas, et qui pendant presque six jours d’affilée, endure cela: ce déferlement de l’idolâtrie sur la religion, ce raz de marée de paganisme submergeant l’espace de la foi, cet embaumement hollywoodien de pharaon en présence de tous les puissants de la terre, exploiteurs et fauteurs de guerre compris; imaginez ce disciple de Saint Vincent de Paul, de Las Casas, de Lamennais, de Dom Helder Camara, de Jean XXIII, découvrant avec stupeur que cette ancienne religion des catacombes, redevenue presque (fût-ce difficilement) celle des humbles, des humiliés, des exclus, fut pendant près d’une semaine instrumentalisée (..) par les nostalgiques volontaires ou involontaires d’un cléricalisme néomonarchique et du retour à une religion dogmatique d’Etat.

“Imaginez cela, et vous comprendrez pourquoi tant de catholiques pratiquants, et même militants, ont vécu comme un drame l’espèce de soviétisme médiatico-sulpicien qui nous fut infligé une semaine durant.”
(Thomas Vallières, “Marianne” du 9 avril p.15)

 

10-4-2005

Miracles des saints, miracles de l’Esprit…

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 19:53 Modifier

On parle déjà de miracles attribués à Jean-Paul II, et je m’en réjouis: il est bon de savoir que nous avons des saints parmi nous.

Une remarque d’une amie m’a toutefois laissé perplexe: les charismatiques, ou du moins certains d’entre eux qui ont un don de guérison, font des miracles, et on ne les leur attribue pas: on considère que c’est l’Esprit qui agit à travers eux, et non pas que c’est leur grande sainteté qui permet cela… Ils ne sont d’ailleurs pas forcément tellement saints !! :-)

En somme, maintenant que le renouveau charismatique existe, le statut du miracle au sein de l’Eglise devrait évoluer: la commission romaine qui a l’habitude pour les béatifications de se baser sur les miracles peut-elle continuer à faire comme si la présence de l’Esprit dans l’église n’existait que chez les saints?

Je serais heureux que des amis charismatiques me donnent leur point de vue.

 

9-4-2005

Où est ton désir, là sera ton coeur

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 18:46 Modifier

“Aimer, c’est se réjouir” a dit Aristote. Et Spinoza complète: “La haine est une tristesse qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure”.
André Comte-Sponville, chez qui je trouve ces citations (”Le capitalisme est-il moral?” p.67), présente dans un autre livre (”Une éducation philosophique” p.245) l’analyse que Spinoza fait du désir:

Pour Spinoza le désir est l’essence même de l’homme; vivre c’est désirer. Mais l’homme a une puissance d’action finie; et ces limites que nous avons, comme toute chose, indiquent “à partir d’où la chose n’est pas”: à partir d’où notre puissance n’est pas.
Or nous ne cessons de nous désirer autres que nous ne sommes, et d’en souffrir. Au contraire le sage accepte la vérité et y trouve son contentement.

J’ajoute: donc si nous savons limiter nos désirs, et reconnaître par exemple que nous ne pouvons pas changer le monde, nous trouverons plus facilement la paix du coeur.

 

7-4-2005

Prier pour les morts?

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 20:34 Modifier

Les évangéliques ont tendance, je crois, à dire qu’il ne faut pas prier pour les morts. Le raisonnement sous-jacent est d’une part l’absence de ce type de prière dans les livres de l’écriture qu’ils reconnaissent, et aussi, sans doute, l’idée qu’à la mort tout est fixé définitivement (mais ceci est-il affirmé par l’écriture?), alors que les catholiques ont souvent imaginé un “purgatoire” où les défunts peuvent continuer leur chemin vers Dieu.

Une pièce intéressante que l’on peut verser au dossier est ce curieux passage de 1 Corinthiens (15,29) où il est question de gens qui “se font baptiser pour les morts”, sans que l’on soit sûr de ce que l’on entend par là.

Je note que la Bible Segond (une des plus utilisées par les évangéliques) comporte bien ce verset et cette traduction, et commente en disant: “il s’agit peut-être d’une pratique de l’Eglise de Corinthe, inconnue par ailleurs”. La même “Nouvelle Bible Segond” continue en disant: “Pour le raisonnement de Paul, voir 2 Maccabées 12,43 et suivants”.

Ce passage des Maccabées, non considéré comme canonique par les protestants, concerne précisément la prière pour les morts. La Bible Segond le cite en entier.

Il y est dit notamment: “Si (..) il n’avait pas espéré que les soldats tombés ressusciteraient, il eût été superflu et sot de prier pour des morts.”

 

4-4-2005

Un dessin de Plantu

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 14:45 Modifier

Un dessin étonnant de Plantu, en page 3 de l’Express du 4 avril:

On y voit Jean-Paul 2 épuisé, marchant en se soutenant avec peine à une grande croix qui lui sert de bâton.
A la croix est accrochée une perfusion, dont le récipient est juste sous l’un des clous du Christ.

Difficile à décrire, mais j’ai vraiment ressenti que c’était le sang du Christ qui alimentait la perfusion, et qui donnait à Jean-Paul 2 la force de continuer malgré tout.

Ce dessin ne semble pas être en ligne sur le site de l’Express.

 

Powered by WordPress