Aimer, approches (blog)

31-1-2006

Marie, source de la bonté?

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 22:19 Modifier

Ah oui, toujours à propos de l’encyclique, il y a tout de même un point où je m’interroge.

Benoit XVI écrit, dans sa prière de conclusion:

“Sainte Marie, mère de Dieu (…)
Tu t’es abandonnée complètement à l’appel de Dieu
et tu es devenue ainsi la source de la bonté qui jaillit de Lui (…)”

(En allemand: “zum Quell der Güte geworden”)

Je dois dire que je m’interroge sur la signification théologique de cette phrase, pour laquelle on aimerait trouver en note une justification par l’Ecriture ou par des textes de la tradition.

Bonté de Dieu: certes. Marie, source de la bonté? Est-ce une façon de parler du rôle de Marie par rapport à l’enfant Jésus? Ou encore, plus largement, une conséquence tirée par Benoît XVI de l’expression “Mère de Dieu”?

Je reste perplexe (quelle que soit ma révérence pour Marie, sur laquelle j’ai écrit un certain nombre de textes).

“Nul n’est bon que Dieu seul” (Marc 10,18)

 

Intéressante encyclique

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 18:19 Modifier

Je ne suis pas un fana des encycliques, dont le style souvent ampoulé et la pensée contorsionnée me rebutent en général; et souvent aussi je ne suis pas d’accord avec ce qui est dit…

Dieu est amour” est un texte assez clair, pas trop long, où l’on sent le professeur amical et attentif: par moments on croirait un exposé oral.

Quelques idées-force se dégagent, presque des idées choc: il y a de l’Eros en Dieu! L’homme n’est “complet” que lorsqu’il est en couple…
La seconde partie montre que la charité, au service de tous ceux qui ont besoin d’aide et d’amour, fait partie des missions indispensables de l’Eglise et pas seulement de chaque chrétien. C’est un témoignage d’amour que l’Eglise, en tant que telle, doit porter; et au départ les offrandes des quêtes étaient pour les nécessiteux, pas pour le fonctionnement de l’Eglise (idem l’institution des diacres elle-même).

Il y a du grain à moudre pour bien intégrer les apports de ce texte. Il mérite que les chrétiens - catholiques ou autres! - se l’approprient en le partageant dans des groupes de réflexion!

S’il faut dire quelques points moins positifs, mais tout à fait mineurs sauf le dernier: il y a quelques répétitions de citations; le style est, en de rares endroits, un peu moins fluide; il y a manifestement , disons quelques “imprécisions” de traduction (pas beaucoup). Et surtout, pour en revenir au fond, l’analyse du couple et de la sexualité reste limitée, aux deux “extrêmes”:

- L’attirance automatique et inévitable d’un sexe vers l’autre est-elle la même chose que l’extase d’un vrai Eros?
- Et, à l’autre bout (par. 17), peut-on vraiment dire que dans un couple on arrive à “devenir semblable l’un à l’autre” avec une “communauté de volonté et de pensée”? Il y a de cela bien sûr dans un “vieux couple” (je connais! :-) ) , mais chacun garde, ô combien, sa personnalité, bien différente de celle de l’autre.

Cette remarque n’enlève rien aux qualités de forme et de fond de cet intéressant document.

 

24-1-2006

Bernard Werber et les accords toltèques

Catégorie: Ouvertures — Ph.L @ 21:23 Modifier

J’ai eu l’occasion de lire le livre de Bernard Werber “Le souffle des dieux”, dans lequel il imagine que des “élèves dieux” sont chargés d’influencer (par des songes, etc.) les habitants d’une planète, pour les pousser à progresser. Parfois un peu longuet, mais intéressant. Après tout c’est peut-être ainsi qu’agissent les anges.

Si j’en parle ici, c’est parce qu’en page 141, Bernard Werber reprend un texte que l’on trouve facilement sur le web, “les quatre accords toltèques” de Don Miguel Ruiz, mais en apportant des modifications qui en font quelque chose de très intéressant.
Voici en résumé ce que cela donne (il s’agit de conseils, d’une sorte de code de conduite pour vivre en harmonie):

- “Que votre parole soit impeccable”: ne dites que ce que vous pensez vraiment, n’utilisez pas la parole contre vous-même ni pour médire d’autrui.
- “Ne réagissez à rien de façon personnelle”: ce que disent les autres sur vous, et font contre vous, c’est la projection de leurs peurs, de leurs problèmes. Exemple: si quelqu’un vous insulte, c’est son problème, pas le vôtre.
- “Ne faites aucune supposition”: ne commencez pas à élaborer des hypothèses négatives face à quelque chose d’inattendu (exemple: quelqu’un est absent..); ne vous convainquez pas vous-même de vos propres peurs.
- “Faites de votre mieux”: tentez, entreprenez, mais si vous échouez ne vous culpabilisez pas et n’éprouvez pas de regrets.

Il me semble qu’il y a là des règles de vie assez utiles.

 

Brian McLaren

Catégorie: Ouvertures — Ph.L @ 11:30 Modifier

(dernier commentaire: lundi 2 octobre 2006)
J’ai assisté samedi à la journée avec Brian McLaren organisée par “Evangile et Culture et “Témoins“.

Un article détaillé présentant les idées de Brian McLaren figure sur le site de Témoins.

J’étais intéressé par les idées de Brian McLaren, mais en même temps je l’imaginais, vu le titre incroyablement long de son dernier livre, comme quelqu’un de farfelu. Je pensais que son “église émergente” était une sorte de truc complètement déjanté, mélange de new age peut-être.

D’où ma surprise et ma satisfaction d’avoir rencontré quelqu’un de profondément humain, très oecuménique, très calme et extrêmement ouvert au dialogue avec chacun des participants.

L’une de ses nombreuses idées est de proposer que chacun de nous, dans l’Eglise à laquelle il appartient, tâche de trouver ce qu’il y a de positif dans les autres églises. Et il a commencé par montrer, au début de son exposé, comment les différentes traditions spirituelles chrétiennes l’avaient enrichi et quel aspect de la théologie est spécialement mis en avant par chacune.

“Pour dialoguer avec quelqu’un, ou pour faire dialoguer deux chrétiens, proposez que chacun raconte son itinéraire spirituel, et ce que le Christ est pour lui et a fait pour lui”.
“Ce n’est pas étonnant que chacune de nos églises ait une idée négative des autres: elle voit venir vers elle ceux qui n’ont pas été satisfaits dans l’autre église; ceux qui sont satisfaits, et qui sont la majorité, elle ne les voit pas”…

Une très belle approche du christianisme, généreuse en effet!

 

22-1-2006

Il le croit vraiment! ??

Catégorie: Recherches — Ph.L @ 19:30 Modifier

J’ai été étonné - mais devais-je l’être? - en entendant un prêtre expliquer dans une homélie qu’avec la venue de Jésus se termine le temps où les hommes attendaient le sauveur depuis le péché originel.
Comme si le péché originel était un événement passé, historique…

Je crois profondément au péché originel, et au fait que Jésus nous en délivre! Mais pas comme à un événement passé ! (voir texte 8 du site Approches et le complément)

Nous sommes tous pécheurs, c’est notre condition; et Jésus nous permet d’en sortir. Mais il s’agit d’une montée à partir de notre état, pas du rattrapage d’une situation dégradée par le péché de notre ancêtre. Un état passé d’harmonie avec Dieu paraît pour le moins peu probable, si on en juge par ce que la science nous montre des origines de l’homme.

 

17-1-2006

L’amour, et l’au-delà

Catégorie: Recherches — Ph.L @ 12:45 Modifier

Ci-après la copie partielle d’un échange avec un lecteur de ce site, qui m’a amené à exposer à nouveau ce que sont mes idées centrales:

Mon point de départ essentiel est que l’au-delà est réel et *présent*. Je m’adresse aux chrétiens et je leur dis: Dieu est là, il est présent (et l’a toujours été: “je suis avec vous jusqu’à la fin du monde”, plus l’Esprit).
De ce point de vue, s’il est vrai que la Bible est datée, elle reste le témoin de ce que Dieu a à nous dire: à savoir l’amour, et l’amour comme Jésus l’a montré, c’est à dire jusqu’à la mort, grâce à la force de son Esprit.

Tels sont mes deux points clefs: présence de l’au-delà, et amour jusqu’à en mourir. Ce n’est peut-être pas très “vendeur”, mais je crois que c’est vrai.

Par contre tous les “détails” qui constituent l’énoncé actuel du christianisme méritent d’être revisités, en effet.
(..)

Je pense pour ma part que notre planète, planète quelconque parmi des millions d’autres, (..) mourra peut-être peu glorieusement, comme chacun de nous meurt.

Par contre après la mort la vie continue (l’au-delà dont j’ai parlé plus haut est composé de Dieu, certes, mais aussi de tous ceux qui sont morts).

 

12-1-2006

“C’est la pureté qui devient contagieuse”

Catégorie: Approfondissement, Bible — Ph.L @ 16:49 Modifier

Enseignement sur l’évangile d’aujourd’hui, Marc 1,40-45, par Anne-Cathy Graber, “ancienne” de l’église mennonite (c’est l’équivalent d’un “épiscope” dans l’église primitive) et membre du Groupe des Dombes.

Jésus touche un lépreux et le guérit; et c’est Jésus qui ne peut plus entrer dans les villes: il a pris sur lui l’impureté.

Les juifs, explique Anne-Cathy Graber, étaient très soucieux de pureté: ils considéraient l’impureté comme contagieuse.

Jésus renverse la chose: sa pureté est plus forte que n’importe quelle impureté; c’est sa pureté qui devient contagieuse.

Il se produit ce que Luther appelait le “joyeux échange” à propos de 2 Co 5,21:
“Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait pour nous péché, afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.”

Jésus a pris sur lui nos péchés, et nous donne en échange d’être rendus justes.

 

Un article dans “La Vie”

Catégorie: Généralités — Ph.L @ 14:55 Modifier

L’hebdomadaire “La Vie” de cette semaine publie en pages 64-66 un article de Marie-Gaëlle Le Perff intitulé “Blogueurs de Dieu”.

Comme son titre l’indique cet article parle des blogs chrétiens, qui sont très nombreux et divers, depuis les blogs créés par des groupes à l’occasion des dernières JMJ jusqu’au blog du pasteur évangélique Samuel Foucart (TopInfo).

Ce blog “Aimer, approches” n’est pas oublié! La journaliste indique que j’ai créé “des blogs offrant (..) aux protestants et aux catholiques d’échanger librement”. Merci à elle!
Il est effectivement possible de mettre des commentaires sur ce blog; cela dit le meilleur endroit pour échanger, dans le cadre du site “Approches”, est le forum! (La seule condition étant de s’inscrire au préalable et de se présenter à moi par un mel).

Allez y jeter un coup d’oeil et vous verrez qu’il est oecuménique, et même qu’un des membres actuels est un athée qui souhaite discuter avec les chrétiens…

 

Powered by WordPress