Aimer, approches (blog)

27-6-2007

Un Kyrie où l’on prend son temps

Catégorie: Ouvertures — Ph.L @ 21:49 Modifier

A la messe à laquelle je participe à midi le Kyrie est chanté.
Aujourd’hui le prêtre a proposé que l’on s’arrête longuement après chaque invocation, pour prendre le temps de repenser à nos attitudes pécheresses, et éventuellement pour les énoncer à haute voix (l’assemblée est charismatique).

J’ai apprécié ce temps qui nous était laissé pour entrer vraiment dans la messe, en nous remémorant des situations où nous sommes loin d’agir avec un amour parfait.

On a pris le temps qu’il fallait.

 

Rappel sur un moteur de recherche (à propos du “tombeau du Christ”)

Catégorie: Généralités — Ph.L @ 17:42 Modifier

Certains lecteurs de ce blog n’ont peut-être pas encore repéré le moteur de recherche extrêmement intéressant basé sur Google que j’ai créé en http://www.philippe-lestang.com/, avec si nécessaire des explications complémentaires en http://www.philippe-lestang.com/recherche.htm.

Un exemple d’utilisation: vous cherchez des textes chrétiens commentant le documentaire de J.Cameron sur le prétendu “tombeau du Christ”. En tapant côte à côte les trois mots tombeau Jésus Cameron vous obtenez 13 documents à consulter: ceux qu’un certain nombre de grands sites chrétiens ont publié sur ce sujet!

 

24-6-2007

Eloge de la Bible “Parole de Vie”

Catégorie: Approfondissement, Bible — Ph.L @ 10:27 Modifier

La traduction de la Bible dite “Parole de Vie” (Alliance biblique universelle) s’appelait au tout début “Bible en français fondamental”. Elle a été réalisée par des traducteurs dont le but était de s’adresser à des populations ne connaissant que l’essentiel du français, et que tout mot un peu rare aurait dérouté.

Je l’avais découverte lors de la parution de ses premiers éléments: les Psaumes d’abord, que j’avais offerts à plusieurs personnes. Puis le Nouveau Testament, où les épitres de Saint Paul devenaient enfin lisibles!

Bien que simplifiée dans sa syntaxe (usage du présent et de propositions courtes), elle est très fidèle au sens du texte; plus à mon sens que la “Bible en français courant” qui me semble parfois s’écarter trop de l’original hébreu ou grec.

Ces jours-ci, comme nous travaillons en groupe biblique le livre de Daniel, j’ai réouvert cette traduction pour lire les chapitres 7 et suivants (la partie apocalyptique du livre): au moins, dans cette traduction, on comprend facilement ce qui est dit! (Reste, bien sûr, à savoir pourquoi l’auteur du livre a écrit cela, et quelle est la symbolique des images..).

A noter que cette Bible existe en deux versions: avec les livres reconnus par les seuls catholiques (livres “deutérocanoniques”), et sans ces livres.

 

15-6-2007

Accepter d’être agressé…

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 10:20 Modifier

Hier, à propos de Matthieu 5,22 (”quiconque se met en colère contre son frère en répondra…”), le prêtre dans son homélie nous a invités à voir clair dans nos colères:
“Sainte colère” dites-vous? Grattez donc un peu! En fait vous vous êtes senti agressé.

La colère est un “péché capital” nous a-t-il rappelé: qui en entraîne beaucoup d’autres; qui nous met sur une pente dangereuse.
J’ai repensé à certaines de mes colères, que je regrette. Et aussi à ma fureur contre des textes à l’argumentation déplorable, comme une ancienne encyclique de 1968… (Humanae Vitae).

C’est vrai que je me sens agressé par certains textes - encore récemment par le mauvais article d’un journaliste que je croyais de qualité: article qui met des idées fausses dans la tête des gens, et où il raisonne vraiment “comme un tambour”. :-)
Et puis il y a ce billet, relatant une récente colère…

Quand on se sent ainsi agressé, peut-on éviter la colère, et en prenant conscience de ce qui vous agresse, commencer un “travail sur soi” qui mène à une attitude plus adulte, plus chrétienne? Plus utile aussi!

D’aucuns diront qu’il faut exprimer sa colère, et non pas la refouler. Sans doute. Mais c’est encore mieux quand on peut ensuite la dépasser. Et aussi quand on cesse d’être “soupe au lait”! :-)

P.S.: Cela me rappelle un ancien texte que j’avais écrit, et où je citais Frank Herbert: “A celui qui prétend s’ériger en juge, il convient de poser la question suivante: ‘En quoi avez-vous personnellement été offensé?’ …”

 

Powered by WordPress