Aimer, approches (blog)

14-5-2008

L’incarnation et les extraterrestres

Catégorie: Ouvertures — Ph.L @ 14:24 Modifier

Isabelle de Gaulmyn, dans son excellent blog “Vu de Rome“, évoque ce 14 mai la réponse du directeur de l’observatoire du Vatican interrogé à propos des extraterrestres. Il croit à leur existence, mais pour lui il s’agit, soit d’animaux supérieurs (!), soit de personnes n’ayant pas connu le péché et n’ayant donc pas besoin de l’incarnation!

La réponse de ce père jésuite m’apparaît marquée d’une prudence remarquable…
Pourtant il y a me semble-t-il au moins deux autres hypothèses (il me semblait avoir déjà écrit là dessus il y a quelques années, mais je ne retrouve pas mon texte):
- Que Dieu se soit aussi incarné chez eux! Pourquoi pas? Jésus peut aller aussi dans ces autres “demeures”!
- Ou alors, soyons orgueilleux et rêvons un peu, qu’il nous appartienne, à nous misérable planète des confins d’une galaxie quelconque, de révéler le Dieu d’amour aux civilisations éventuellement “supérieures” avec qui nous serons peut-être un jour en contact. Jusqu’à ce qu’un jour, comme la terre actuellement, toutes les galaxies soient “à une journée de voyage” et qu’ainsi le Christ puisse être révélé à tous.

Mais à vrai dire, quel besoin de tout “mettre en théologie”! Nous savons ce qu’il en est pour nous: Dieu nous a révélé son amour. Ce qu’il en est des autres civilisations, c’est son affaire: “Que t’importe! Toi, suis-moi!” (Jn 21,22)

 

13-5-2008

Un chapelet chanté?

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 14:13 Modifier

A la fin de la messe d’aujourd’hui 13 mai, fête de Notre Dame de Fatima, nous avons chanté le très beau “Je vous salue Marie” de Frère Jean-Baptiste de la Sainte Famille, dont j’ai déjà parlé dans mes “notes“. L’animateur de chant nous l’a fait reprendre une deuxième fois; puis une troisième. Eh bien, ai-je pensé, nous voilà partis pour une dizaine de chapelet! Et je me suis réjoui.

Ce serait bien en effet si le chapelet était quelquefois chanté avec cet air-là (et ces paroles-là)! Ce serait mieux que la répétition parfois lugubre de paroles marmonnées à toute allure. Peut-être y a-t-il d’ailleurs des endroits où cela se fait?

 

Powered by WordPress