Aimer, approches (blog)

3-10-2005

Foi en Jésus-Christ

Catégorie: Généralités — Ph.L @ 6:40 Modifier

Je vais essayer de rassembler ici des phrases ou brefs textes par lesquels des chrétiens expriment leur foi; une façon de réfléchir à ce que sont leurs convictions (leurs certitudes?). J’ajouterai éventuellement des commentaires, et des notes personnelles.

Dans le petit fascicule de “Juifs pour Jésus” intitulé “Des juifs qui croient en Jésus, 4 témoignages”, je lis en page 7-8:

“J’étais persuadé que Jésus était le Messie et (..) je me considérais moi-même comme un de ses disciples. Je n’eus pas besoin de cérémonie ou de révélation particulière, mais d’une foi simple - j’avais l’assurance d’appartenir à Celui qui était mort afin que je puisse avoir la vie éternelle.”

Note Ph.L. : “l’assurance d’appartenir à Jésus-Christ”. Je pense à la fin de Romains 8 “Rien ne nous séparera de l’amour du Christ”.

 

2 commentaires

  1. “Je n’eus pas besoin de cérémonie ou de révélation particulière, mais d’une foi simple” : ou, pourrait-on de demander : de l’utilité des religions, lesquelles ne dispenseraient pas forcément une “foi simple”. Mais qu’est-ce qu’une foi compliquée ou pas simple ? Je livre cette remarque à votre réflexion… Mais cette formulation me plaît car je vois une certaine malice dans le fait qu’il existerait différents niveaux de foi. Moi qui pensais qu’il n’y avait simplement ou foi ou pas de foi… Sans doute est-ce dans cet esprit d’une hiérarchie dans la foi que l’on voit qu’il existe des évêques dont la foi est, par définition de fonction, supérieure à celle d’un prêtre, qui croit mieux qu’un simple fidèle… Ce qui me laisse devant un abîme de réflexions… Les hommes ne seraient donc pas égaux aux yeux de Dieu ?

    Comment by André Linck — 11-10-2005 @ 14:48 | Edit This

  2. En ce qui me concerne, je ne considère pas la foi comme un acquis, quelque chose que l’on pourrait perdre et retrouver, mais plutôt comme une quête, une recherche continuelle, ou plus exactement comme un cheminement. Et dans cette optique, c’est Teilhard de Chardin qui me trace la voie. Je ne suis pas pour ça plus croyant qu’un autre ou meilleur chrétien, mais cette voie est la seule qui, en conscience, me convienne; convaincu que le monde, tel que la nouvelle science nous le dévoile est une évolution. A chacun son chemin, sans doute, à condition qu’il monte bien entendu. Teilhard n’a-t-il pas dit:”Tout ce qui monte converge.”

    Comment by Laurent Drillon — 28-1-2006 @ 15:18 | Edit This

Fil RSS pour les commentaires sur ce billet.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress