Aimer, approches (blog)

9-4-2005

Où est ton désir, là sera ton coeur

Catégorie: Approfondissement — Ph.L @ 18:46 Modifier

“Aimer, c’est se réjouir” a dit Aristote. Et Spinoza complète: “La haine est une tristesse qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure”.
André Comte-Sponville, chez qui je trouve ces citations (”Le capitalisme est-il moral?” p.67), présente dans un autre livre (”Une éducation philosophique” p.245) l’analyse que Spinoza fait du désir:

Pour Spinoza le désir est l’essence même de l’homme; vivre c’est désirer. Mais l’homme a une puissance d’action finie; et ces limites que nous avons, comme toute chose, indiquent “à partir d’où la chose n’est pas”: à partir d’où notre puissance n’est pas.
Or nous ne cessons de nous désirer autres que nous ne sommes, et d’en souffrir. Au contraire le sage accepte la vérité et y trouve son contentement.

J’ajoute: donc si nous savons limiter nos désirs, et reconnaître par exemple que nous ne pouvons pas changer le monde, nous trouverons plus facilement la paix du coeur.

 

Powered by WordPress