Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Eucharistie oecuménique ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Isabelle



Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 9
Localisation: Médoc

MessagePosté le: Lun Nov 17, 2008 14:12    Sujet du message: Eucharistie oecuménique ? Répondre en citant

Bonjour,

J'ai un problème à vous soumettre. Je suis protestante mais je fréquente régulièrement une paroisse catholique, principalement pour des raisons de proximité. Les catéchistes avec lesquels je suis devenue proche m'ont encouragée à partager l'eucharistie avec eux. Cela m'a étonné d'une part parce que je ne crois pas à la transsubtantiation et d'autre part parce que je n'ai jamais vécu de sacrement de réconciliation, préalable au fait de prendre l'hostie. Si j'apprécie leur ouverture, je pense que c'est tout de même infaisable. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Lun Nov 17, 2008 15:24    Sujet du message: Répondre en citant

Hum ! Smile
Voilà une question à la fois simple et difficile!

Si je peux te tutoyer - puisque sur ce forum en général on se tutoie - le plus important c'est ce que tu en penses toi!

Je vois bien que tu hésites! Alors énumérons divers aspects de la chose:

D'abord ce qu'en pense l'église catholique en tant qu'institution. Elle pense que l'eucharistie ne doit pas être partagée avec des chrétiens qui ne sont pas catholiques... L'intercommunion est, je crois, complètement prohibée au niveau romain; mais elle est pratiquée occasionnellement dans certaines assemblées à participation oecuménique - sans trop le dire.

Cela dit, du point de vue de Rome tu es catholique, non? Wink puisque tu es baptisée catholique!
Donc cela élimine un aspect, me semble-t-il !!!

Tes ami(e)s catholiques te proposent cela: espérons qu'elles ne sont pas en porte à faux avec le prêtre; car j'ai connu des cas (concernant des divorcés remariés) où les militants catholiques avaient ouvert la porte, et où le prêtre l'a refermée. Là, il aurait du mal, puisque tu es baptisée catholique.

Toujours sur le plan institutionnel, on n'est plus à l'époque, en France, où le curé surveille qui s'est confessé et qui ne s'est pas confessé! D'autant qu'on peut se confesser ailleurs.

Donc on est bien ramené à ce que tu en penses, et à une décision avec laquelle tu te sentes à l'aise, et pour laquelle - si elle est négative - tu puisses te sentir quand même à l'aise avec tes amis.

Tu dis que tu ne crois pas à la "transsubstantiation". C'est un mot qui est certes utilisé, mais nous disons plus souvent "présence réelle".
Une anecdote: à une réunion entre diverses églises protestantes, à laquelle quelques catholiques avaient été invités, ces catholiques, après s'être consultés entre eux, avaient décidé de participer à la "sainte cène" (appellation protestante), dans le sens d'une communion entre chrétiens; et alors ils ont appris que les protestants avaient décidé de ne pas célébrer de sainte cène, parce qu'ils n'étaient pas d'accord entre eux sur le sens à lui accorder! (Je le tiens d'un participant catholique).

Chez les luthériens, il y a là, au moment de la sainte cène, plus qu'un simple morceau de pain (pour retrouver exactement ce qu'ils en disent il faudrait faire des recherches). Par contre pour les réformés (calvinistes) et les évangéliques, il s'agit simplement d'un geste commémoratif (enfin, là aussi, il faudrait voir ce qu'ils en disent).

Présence de Dieu! C'est cela la vraie, la seule question: pas seulement dans la commémoration de la cène, mais à tout moment, et de façon variée!

Chacun a là dessus des opinions, des expériences, éventuellement des doutes.

Si pour toi Dieu est présent quand vous vous rassemblez pour le célébrer, alors il te reste à décider si un jour tu veux participer à la "communion" comme nous disons.
Mais surtout que ce ne soit pas pour céder à une sorte de pression, de quelque nature qu'elle soit: chacun doit suivre son chemin, et il est souhaitable de respecter le chemin des autres.

Quant à la confession, c'est une toute autre affaire, qui nous emmènerait loin: cela rejoint à la fois le sens du péché (là aussi chacun est différent et suit un chemin personnel), et le rôle que l'on pense pouvoir donner à une institution, représentée par tel ou tel homme. Plus tous les problèmes de confidentialité: je n'aime pas me confesser à un prêtre qui me connaît! Cela pourrait me mettre en situation où je serais mal à l'aise ensuite.

Mais chacun est différent!

Qu'en pensent les autres membres du forum?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Isabelle



Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 9
Localisation: Médoc

MessagePosté le: Mar Nov 18, 2008 21:46    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Ph.Lestang a écrit:
Hum ! Smile
le plus important c'est ce que tu en penses toi!


Il me semble assez paradoxal de communier avec des personnes avec qui je ne partage pas les convictions. Ceci dit quand on discute avec un catholique lambda, il ne croit pas à la "présence réelle" qui fait que nos grands-mères n'auraient jamais croquer dans une hostie de peur qu'il n'en sorte du sang. Il croit bien plus au symbole (mais peut-être est-ce que mon expérience est trop restreinte).

Ph.Lestang a écrit:

Tes ami(e)s catholiques te proposent cela: espérons qu'elles ne sont pas en porte à faux avec le prêtre; car j'ai connu des cas (concernant des divorcés remariés) où les militants catholiques avaient ouvert la porte, et où le prêtre l'a refermée.


C'est bien vu. Mais il est vrai aussi que notre prêtre de 80 ans a des pertes de mémoire. Il sait (ou a su plutôt) que je suis protestante et il m'a déjà tendu l'hostie.


Ph.Lestang a écrit:

Chez les luthériens, il y a là, au moment de la sainte cène, plus qu'un simple morceau de pain. (pour retrouver exactement ce qu'ils en disent il faudrait faire des recherches). Par contre pour les réformés (calvinistes) et les évangéliques, il s'agit simplement d'un geste commémoratif (enfin, là aussi, il faudrait voir ce qu'ils en disent).


Je ne peux pas parler pour les évangéliques (pourtant j'ai été les voir pendant quelques temps... pas réellement pour des questions religieuses mais parce qu'on y trouvait beaucoup d'américains). Je confirme que les luthériens ne communient pas avec des calvinistes - et je me sens plutôt calviniste même s'ils sont tellement austères parfois qu'on peut avoir l'impression que le fait qu'il y ait un Dieu réel ou symbolique n'est qu'une alternative.

En résumé ... NON, pour l'instant je pense que ce serait bizarre et peu respectueux, mais bon peut être des membres du forum feront apparaître d'autres axes de réflexion.

Amicalement,

Isabelle
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2008 9:17    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Isabelle,

Dans tout repas il y a une relation de fraternité qui se crée et il me semble (c'est ce que j'appelle la dimension horizontale) qu'elle est très importante. Un des problèmes dans l'église, c'est que être la queue leu leu, ne favorise pas du tout cette notion de partage du même.

Quant à la dimension verticale (corps du Christ présent) il y a "quand deux ou trois sont réunis en mon nom", donc peut-être pas besoin de croire qu'Il est juste dans ce petit morceau. Et puis pour ma part, bien souvent au moment de la consécration, je me plais à croire (ou à espérer) qu'Il n'est pas seulement dans les Espèces, mais que sa présence active et actuelle, va bien au delà de pain et du vin.

Et puis, il y a le facteur temps. Parfois certaines choses se mettent en place, tout doucement et changent alors notre regard et notre manière d'être.

Très heureuse de te lire.

Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Isabelle



Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 9
Localisation: Médoc

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2008 23:59    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Cannelle pour ta réponse. Elle est apaisante et pleine d'humanité. Je dois dire qu'elle m'a rendu curieuse de toi et que je suis donc allée sur ton blog. Cela m'a confirmée dans ma première impression et j'ai été très heureuse de te lire.

Encore merci,

Isabelle
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bermud



Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 96
Localisation: Rive de Gier

MessagePosté le: Sam Nov 29, 2008 9:15    Sujet du message: Communion Répondre en citant

Bonjour Isabelle

Oui ,comme Philippe, je te dis fais ce que tu ressens.
En as-tu parlé avec un pasteur? Je peux te dire que ,dans notre paroisse, nous avons eu une célébration commune avec des protestants dirigée par notre prêtre et le pasteur de la commune voisine, à l'occasion d'un jumelage avec une ville allemande. Il n'y a pas eu de communion Exclamation

"Faites cela en mémoire de moi"

Pour moi la communion est importante, comme la prière, elle m'aide car nous ne sommes pas de force à exécuter la volonté de Dieu. Quelque fois je sens en moi une véritable "présence" après la communion, trop peu de fois. Sad
Au revoir.
_________________
Bernard Equipe Locale de Communication Sainte
Marie Madeleine en Gier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle



Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 9
Localisation: Médoc

MessagePosté le: Dim Nov 30, 2008 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Bermud,

Je suis actuellement en pleine campagne et il n'y a pas de temple à proximité. Cela fait donc longtemps que je n'ai pas assisté à un culte. Le fait d'assister à une messe n'est probablement pas suffisant, ne pas participer effectivement à une communion crée un manque. Mais, je vis toujours l'eucharistie avec beaucoup d'intensité, même si je m'abstiens de prendre le pain, pour me l'incorporer, physiquement.

Merci à nouveau pour votre ouverture et pour avoir pris le temps de me répondre.

Isabelle
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com