Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La parole, créatrice de vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Amigo



Inscrit le: 01 Fév 2006
Messages: 97

MessagePosté le: Jeu Fév 02, 2006 11:06    Sujet du message: La parole, créatrice de vie Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Amigo, un tout nouveau membre. J'aimerais ouvrir avec celles et ceux qui le veulent un échange sur un thème qui peut vous paraître abstrait, mais qui pour moi qui ai rencontré braucoup de cultures, est très riche en enseignements pratiques pour tous, si nous voulons creuser un peu. Voici pour lancer le débat ma première réflexion :

LA PAROLE CRÉATRICE DE VIE

La tribu Yaka vit dans le Sud-Ouest de la République Démocratique du Congo et s'étend jusqu'en Angola. J'y étais catéchiste il y a déjà fort longtemps. Comme tous les peuples à tradition orale, elle a gardé précieusement le récit de la création, tel que le lui ont transmis les ancêtres.
La figure central de leur cosmogonie est “Kyanza Ngombi” (le boa constrictor), le serpent originel. Il est à la fois l'Être créateur” et «La Parole première» ou «La Parole qui précède». La création dans la mythologie yaka s'est faite en deux temps. De la profondeur d’une masse inerte où il était tapi, et où il se sentait enfermé, le serpent originel s'est mis à se mouvoir. Des fissures provoquées par ses mouvements sont sorties les créatures qui remplissent l’univers. Mais elles étaient inertes et sans vie. C'est là qu'est intervenu le deuxième attribut de Kianza Ngombi, la Parole qui crée la vie ...
Quand j'ai pris connaissance de ce récit, j'ai été d'emblée surpris par la présence de cette expression de “parole première qui crée la vie”, et j'ai tout de suite pensé au prologue de l'Évangile de St. Jean : “Au commencement était la Parole (“verbe” dans la Vulgate), et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Tout fut par elle et sans Elle rien ne fut. De tout être Elle était la vie ...”.
Ensuite d'autres textes bibliques me sont venus à l'esprit, comme le premier récit de la Création (Gen. I) : “Dieu “dit” que la lumière soit ... et la lumière fut. Dieu “dit” ..., et il en fut ainsi pour les eaux, pour les herbes et les arbres à fruits, pour les animaux..., et pour l'homme.”
Un autre détail me frappait : Avant cette parole créatrice il y avait chez les Bayaka “une masse inerte”, qui correspond au “chaos primordial”, les fameux “tohu” et “bohu” de la Genèse biblique.
Que le serpent se trouve mêlé aux origines du monde dans les deux cosmogonies était également frappant (et un développement plus poussé aurait un grand intérêt, mais est ici un peu accessoire).
Entre ma découverte africaine et le jour d'aujourd'hui se sont écoulé presque 5 décennies et ... la rencontre récente avec Futuna. Avec celle-ci la mèche lente, allumée en moi en Afrique a provoqué comme une déflagration, suscitant dans mon coeur la conscience évidente que la parole est créatrice de vie et de La Vie.
Une remarque au passage : Je sais, pour l'avoir étudié, que la cosmogonie égyptienne est comme une transition entre les cosmogonies Yaka et celle de la Bible, ce qui prouve qu'il y a eu depuis toujours une communication entre le coeur de l'Afrique et le Proche Orient. L'opinion selon laquellle l'humanité se soit répandue sur terre à partir de l'Afrique Centrale n'a alors plus rien d'étonnant.
Je ne sais rien de la Création du monde selon les Océaniens, mais ce que j'ai vécu à Futuna -et ce que les chrétiens de notre paroisse ont pu voir par rapport à la Parole pendant la Célébration animée par les Futuniens chez nous-, est tout à fait comparable aux impressions que j'avais rapportées d'Afrique, l'immence importance de la parole, et y répondant, l'écoute attentive et l' immense respect à son égard.
Que ce soit le rite du Kava et les contes à Futuna ou la palabre, les contes et les proverbes en Afrique, les gens savent tout mettre de côté, ... et é c o u t e r la parole, que celle-ci soit humaine ou surtout divine. Ils savent y consacrer temps, talent et énergie. On entoure la Parole de Dieu comme une invitée d'honneur pour qui on apporte des fleurs, pour laquelle on chante, danse et s'habille de façon festive. Pour ces peuples la parole, toute parole, a une valeur créatrice et est donc sacrée.
Combien de fois, pendant mon récent séjour dans la petite île de Futuna, j'ai pu constater, lors des rassemblements dans les cases polynésiennes communes, que tout bruit, tout aparté, tout chuchotement, toute conversation individuelle, tout toussotement, toute circulation des personnes, enfants ou adultes, s'arrêtaient net et se figeaient dès que quelqu'un prenait la parole. Tous n'avaient plus d'yeux et d'oreilles que pour l'orateur.

Voilà déjà quelques éléments pour vous mettre en appétit. J'attends vos réactions.

Amigo
_________________
J'aime les échanges interreligieux, internationaux, interculturels. Un chrétien triste est un triste chrétien !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Fév 03, 2006 11:00    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Amigo,

Il me semble que deux questions se posent, car il s'agit, quel que soit le peuple, d'un mythe originel qui a une fonction bien précise. La première est sur le "sens" du mythe, la seconde est sur sa fonction.

Le sens.
Ce qui semble ressortir c'est que l'homme a une origine autre que l'origine purement terrestre. La parole, le verbe a une fonction créatrice, divine, et en tout homme il y a de la présence de Dieu. C'est certainement quelque chose de commun à presque tous ces mythes fondateurs. Avec la relation à un autre monde, un autre lieu, le divin.

La fonction.
L'autre chose, c'est que ce mythe a une fonction unificatrice, elle crée une famille de "croyants". Tous ceux qui croient à l'existence de ce boa originel (et le boa, le serpent se retrouve presque partout -il mue et de ce fait il est comme immortel, et sa capacité à ouvrir et à avaler renvoie à une oralité plus qu'inquiétante...- mais surtout il est quand même un symbole phallique qui féconde!) sont tous frères, forment une famille et sont donc unis autour de cette croyance qui les origine.

En cela il est intéressant de connaître ces mythes, et de voir ce que nous avons de commun avec eux, ce qu'ils peuvent nous apprendre.

Voilà ce que ton post m'inspire.

Amicalement.

Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amigo



Inscrit le: 01 Fév 2006
Messages: 97

MessagePosté le: Lun Fév 06, 2006 11:54    Sujet du message: la parole créatrice de vie Répondre en citant

Canelle, Bonjour,

Je te remercie de ta réaction. Sur le sens du mythe, comme tu le décris, je suis entièrement d'accord, et je suis heureux que tu l'aies élargi au divin en toute homme. Merci !
C'est très juste aussi ,et cela est une clarification, que le mythe forme une famille de "croyants". Juste aussi de dire que le serpent comme signe phallique féconde et fonde "la famille". Je ne comprends par contre pas bien l'inquiétant de "l'avalement" ; le serpent s'avalant lui-même en renouvelant sa peau est à mon avis pltôt le signe du renouvellement de la vie, signe des saisons et du temps qui s'écoule. Actuellement le temps est devenu de l'argent et doit rapporter. Personnelement je pense que notre Société Occidentale est en train de rejeter ses mythes fondateurs et fonce tête baissée en avant, toujours plus loin, toujours plus vite. Or, oublier son mythe fondateur, c'est perdre son histoire, perdre le sens de l'existence.
La multiplication des moyens de communication banalise et dilue l'importance de la parole écoutée et partagée et enterre la mémoire. La parole devient parlote. Un peuple sans mythe et sans mémoire n'a pas d'avenir. Quen penses-tu ? Qu'en pensez-vous qui nous lisez ? .
Aujourd'hui je m'arrête là, J'attendss ta réaction et celle des autres membres.

Salutations et amité,

Amigo
_________________
J'aime les échanges interreligieux, internationaux, interculturels. Un chrétien triste est un triste chrétien !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mar Fév 07, 2006 12:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Amigo,

Je ne sais si tu as déjà vu un serpent en train d'avaler une grosse proie, mais c'est terrorisant! Chez les aztèques, le serpent à plume avale le soleil (qui renait ensuite après le solstice...

Il est aussi intéressant de dissocier les mythes cycliques (moissons, saisons) et les mythes qui ont une direction horizontale ou verticale.

Qu'en est il dans les cultures que tu connais des mythes concernant la perte de l'immortalité chez l'humain et la place des ancêtres?

Je crois que les jeunes se créent des mythes et que les films permettent de comprendre ce qui est en jeu.

Amicalement.

Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amigo



Inscrit le: 01 Fév 2006
Messages: 97

MessagePosté le: Sam Fév 11, 2006 10:29    Sujet du message: la parole créatrice de vie Répondre en citant

Bonjour Cannelle,

Je vois que tu en sais un rayon sur les mythes et la symbolique des serpents dans les mythes. Je n'arrive pas à tes chevilles, c'est sûr !

Au départ de ma réflexion le serpent n'avait pour moi qu'une importance très accessoire. Et sur les mythes tu pourrais beaucoup m'apprendre. Pour moi c'était la parole créatrice de vie qui importait, et nous en sommes loin aujourd'hui. Je peux y revenir un instant ?

Nous ne savons souvent plus nous parler, nous regarder et nous rencontrer, nous écouter, nous entendre -walkman et téléphone portable aidant- et dialoguer.
Dans le brouhaha, le tohu- bohu continuel qui nous envahit, le sens du simplement humain, de la parole écoutée et échangée dans le calme et le silence est devenue quasiment impossible, parce que nous n'avons plus le temps, le temps étant devenu de l'argent.
Les humains que nous sommes, ne sommes pas faits pour ce mode de vie et notre mental, privé de la mémoire du mytrhe et du passé et de capacité d'écoute et de silence n'est plus capable de suivre ce rythme artificiel, endiablé qui nous est imposé. Et nous en perdons notre souffle et la vie.
Ne penses-tu pas aussi, que dans la parole de Dieu (avec ses mythes), nous trouverons mieux que dans les films de toutes sortes de quoi retrouver le sens de la vie ?

Bon Week-End Cannelle.

Amigo
_________________
J'aime les échanges interreligieux, internationaux, interculturels. Un chrétien triste est un triste chrétien !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com