Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'homme, but et centre de la création

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Amigo



Inscrit le: 01 Fév 2006
Messages: 97

MessagePosté le: Dim Juin 04, 2006 18:46    Sujet du message: L'homme, but et centre de la création Répondre en citant

L'homme n'est pas seulement, du point de vue naturel, le résultat d'une longue évolution biologique, il est également l'objectif ultime en vue duquel Dieu a mis en branle toute sa création. Dans le projet de Dieu, l'homme (homme et femme) devait se trouver au carrefour de tous les chemins qui vont de Lui vers sa création et de la création à son Créateur.
Ancré dans la terre par son corps et relié à Dieu par son esprit, l'homme est le pont par lequel Dieu communique avec l'Univers et le passage par lequel toute la création peut s'élever vers Lui et Lui rendre hommage. Le chant de tout ce qui existe, trouve en l'homme l'instrument pour louer Dieu, et l'amour de Dieu trouve en l'homme l'antenne qui capte et peut transmettre tous les signes de sa bonté.
C'est dire l'importance que la qualité de la vie de l'homme revêt pour que l'harmonie et l'interaction entre toutes choses créées et leur Créateur soient les plus parfaites possibles.
L'homme présent est également le lien entre le monde passé et celui à venir. Enlèverait-on de cette chaîne d'intercommunication des générations le maillon de l'homme, tout le projet de Dieu qui s'inscrit dans une histoire, se réduirait à néant.
Des voix se sont levées pour clamer la mort de Dieu. Sans aller aussi loin, d'autres parlent de l'absence de Dieu. En effet, sur la scène mondiale, comme souvent dans nos vies personnelles, Dieu semble être le Grand Absent.
Même de nombreux chrétiens ont l'impression de vivre dans l'imaginaire. Ils n'arrivent pas à faire le lien entre leur vie de tous les jours et ce Dieu mystérieux qui semble jouer à cache-cache et n'avoir pas envie de se faire connaître clairement. Mais ne ferions nous pas mieux de parler de l'absence sinon de la mort lente et progressive de l'homme en nous. Si Dieu ne peut se montrer, ne serait-ce pas plutôt parce que l'homme oublie sa dignité, son rôle, sa vocation qui consiste à être le relais indispensable entre Dieu et sa création. Sans l'engagement de l'homme, Dieu ne peut pas paraître autrement qu'une idée abstraite, incapable d'influencer le cours du monde.
Nous oublions vraiment trop souvent cette vérité qui découle de l'Incarnation : Dieu, en se faisant homme a pris notre visage, s'est confondu avec les hommes de la terre. Il ne sert à rien de nous évader de notre vie de tous les jours, de nos luttes, pour aller dans les îles idylliques mais si lointaines du divin, si nous n'essayons pas de rencontrer Dieu dans l'homme qui nous côtoie, dans l'homme ou la femme que nous sommes. Dieu n'est pas dans les nuages, comme Il ne peut être dans la plus belle des cérémonies liturgiques, si nous ne le rencontrons pas dans les hommes ou les femmes qui nous côtoient. La tentation est toujours très grande de chercher Dieu ailleurs, alors qu'Il est là, au milieu de nous, là où nous sommes, là où nous en sommes.
Il ne sert donc à rien d'attendre les initiatives de Dieu si nous restons tranquilles, les bras croisés, sans agir. Dieu n'agira que par nous. L'homme est la main secourable de Dieu, ses pieds qui vont à la rencontre de celui qui attend, ses oreilles qui écoutent la plainte du pauvre, le sourire, la patience, la bienveillance de Dieu. La Bonne Nouvelle de Jésus restera, pour nous et pour le monde, lettre morte, si nous ne voulons comprendre cela et agir en conséquence.

PENSÉES D'AUTEURS FRANÇAIS CÉLÈBRES

Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, l'homme est un Dieu tombé qui se souvient des cieux (Alphonse de Lamartine) / La conscience de l'homme, c'est la pensée de Dieu (Victor Hugo) / C'est une triste chose de penser que la nature parle et que l'humanité n'écoute pas (Victor Hugo) / L'homme est plus intéressant que les hommes, c'est lui et non pas eux, que Dieu a fait à son image. Chacun est plus précieux que tous (André Gide) / Chacun a dans son coeur une chambre royale (Gustave Flaubert).

Amigo
_________________
J'aime les échanges interreligieux, internationaux, interculturels. Un chrétien triste est un triste chrétien !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com