Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

1- Invitation à l'expérience spirituelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu Nov 23, 2006 21:07    Sujet du message: 1- Invitation à l'expérience spirituelle Répondre en citant

Comme certains le savent je suis quelques cours (à la faculté Jésuite de Paris avec S Robert )sur la spiritualité ignatienne, aussi je partage quelques notes du premier cours (d'une série de 6)

Thème général "Trouver Dieu en toutes choses"

Décomposition de la progression des 6 cours

1- Invitation à l'expérience
2- Comment l'expérience conduit de Dieu au Monde sans oublier ni l'un ni l'autre
3- Qu'en est il du discernement
4- Comment "Se décider".
5- Trouver Dieu en toutes choses
6- L'obéissance à Dieu et les médiations nécessaires




1 -Invitation à l'Expérience spirituelle



Dans les expériences spirituelles, les écoles, tout part de l'expérience d'un homme, d'un homme qui est ancré dans une époque, né dans une famille noble Ignace va vivre comme page du "Ministre des Finances" de Castille puis comme Ecuyer de la garde personnelle du roi de Navarre, blessé en 1521 à Pampelune il passe sa convalescence à lire "La vie des saints " de Voragine et "La vie du Christ " de Ludolf le Chartreux.


De là se produit une "conversion du désir " qui le mène de ses penchants pour les exploits chevaleresques à un penchant pour les exploits des saints ...

De là il va se former pour assurer sa vocation, aux "arts "d'abord qui correspondent aux humanités, et à la création de sa communauté, il est en prise sur les débats de son temps, l'opposition entre la théologie spéculative et l'expérience..

Erasme pose la question "Qu'est ce que cette question de la béatitude des bienheureux, est elle reliée à une quelconque expérience ?", Leonard de Vinci affirme "L'expérience ne ment jamais, c'est nous qui l'interprétons mal"

L'époque est plus confiante dans la pratique que dans la théologie spéculative, la spiritualité moderne devient "intérieure", ancrée sur cette question d'atteindre le salut.

L'expérience de St Ignace de Loyola

L'expérience d'Ignace donne trois séries de documents :
- la relation de son expérience personnelle (à la fin de sa vie) (Récit, Journal)
- les textes qui ont pour but d'aider les autres dans leur expérience (Exercices), Lettres et courriers personnels (5000).

Quand il répond aux courriers Ignace va prendre dans son expérience personnelle ce qui peut être utile pour répondre aux besoins de la personne qui l'interroge et qui s'interroge.

- les textes fondateurs (Constitution)

Les constitutions qui ont pour but de fonder les bases juridiques de l'ordre en fait se présentent comme un itinéraire spirituel, de quelqu'un qui entre dans l'ordre jusqu'à sa mort.

Le but de la communauté est que chacun progresse et aide les autres à progresser, les deux dimensions étant indissociables..


Il n'y a pas chez Ignace de "traité de vie spirituelle" et cette question se relie à la place centrale qu'il donne à l'expérience personnelle.

La valeur de l'expérience

Toutes les spiritualités ont un rapport direct à l'expérience d'un homme (franciscains, salésiens) d'un lieu (Carmel), d'un groupe (Les Pères du désert)

Cette expérience est une expérience diffusée, assimilée , rendue personnelle plus que simplement "transmise"

On peut vivre en se retrouvant avec d'autres dans des manières de prier et de vivre sa vie ensemble

Mais il faut nuancer il y a des manières différentes de se relier à l'expérience des autres :
- St Francois de Sales a écrit des "traités de vie spirituelle"
- St Benoit des Règles de boe
- Ste Therese d'Avila sa biographie
- St Jean de la Croix : des poèmes
- Les Pères du Désert des Apophtegmes (courtes histoires et maximes)
- St Bernard : des Commentaires Bibliques

Certains ont donné leur expérience personnelle après avoir longuement résisté (Ignace) ou d'autres pour aider les autres à progresser

Le coeur de la méthode de St Ignace c'est d'entrer dans une expérience,

Les exercices spirituels sont "une liste de chose à faire", contrairement à St François de Sales il ne va détailler ni le "pourquoi", ni le "comment," ni le "résultat attendu"...

Ce qui est important c'est l'exercice, l'expérience qui va être faite dans cette expérience, cette rencontre avec Dieu dont les résultats sont imprévisibles, l'exercice spirituel ne donne que le minimum nécessaire...

"Comme une "recette de cuisine " qui ne prend de valeur que quand elle est exécutée , on ne mange pas le papier qui contient une recette de gateau, mais ce qui en est le produit de notre compréhension"

Elle a pour but de "trouver avec Dieu sa propre parole" qui doit jaillir, trouver ce chemin au contact de la présence de Dieu.

Les exercices spirituels ne sont dont pas un "carcan".

Le livre "les exercices spirituels" n'est pas un livre destiné à ceux qui font retraite, mais à ceux qui les accompagnent dans leur recherche.

Et il contient aussi une section importante sur le discernement, le discernement entre l'adversaire (qui décourage) et le bon esprit qui encourage...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Ven Nov 24, 2006 6:47    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup, Oak !
Voilà qui est plus clair - et plus convaincant - que tout ce que j'avais lu jusqu'à présent !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Ven Nov 24, 2006 7:13    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Philippe, si cela vous intéresse je pourrai vous publier des résumés des autres sessions, je crois que cela contribue à cette "présentation du christianisme" dont le chantier est en cours sur ton site..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Ven Nov 24, 2006 7:16    Sujet du message: Comment l'expérience ignatienne conduit de Dieu au Monde Répondre en citant

Session (2) Comment l'expérience ignatienne conduit de Dieu au Monde,

Le Chemin Ignatien est une expérience, une expérience qui peut être relue, nommée, identifiée, c'est un exercice structuré une parole personnelle sous l'effet de la parole créatrice de Dieu, on ne sait pas ce qui va se passer ce qui importe c'est de suivre ce qui se produira (Exercices 17)

Structure de l'expérience spirituelle :

Cette expérience spirituelle ne se déroule pas au hasard; il y a une chrono-logique de l'expérience spirituelle, pas à pas , pas plus rapide que la vitesse de compréhension de la personne.

Dieu agit en liberté, en respectant notre temporalité mais pas en désordre. La méthode (le grec "méthodos " signifie "cheminer avec" n'est pas un rouleau compresseur, un carcan de choses à faire ou un ensemble de "trucs".

De Dieu au Monde

Le Premier passage évoqué est la "Contemplation pour parvenir à l'amour"

Cette contemplation est une contemplation de l'oeuvre de Dieu dans le monde, dans l'histoire, dans mon histoire. Le cadre de l'expérience n'est pas autre que celui de mon expérience ou ce celle de celle/celui qui prie. Ignace regarde comment Dieu habitre dans les créatures (éléments), plantes, animaux, hommes et fait apparaitre la vie, la sensation , l'imagination.

On regarde comment Dieu travaille, on ne regarde pas Dieu, mais la manière dont Il agit. L'analogie est avec le soleil et ses rayons, la contemplation consiste à être présent à Dieu et au monde.

Autre texte issu du Récit (sa biographie)

Dans le récit Ignace parle de 5 expériences :

1. Une vision de la Trinité
2. Une vision de la Création du Monde
3. L'Eucharistie
4. L'humanité de Jésus
5. La vérité de toute chose

1. La trinité

Le texte compare la trinité à trois touches d'un instrument de musique, ce qui parle déjà d'unité et de pluralité, il parle de quelque chose qui s'entend, d'une communication audible.
La Trinité occupe une place très importante chez Ignace, la prière à la Trinité et l'amour de la Trinité aussi.

Son expérience est le lieu d'une intelligence de la Trinité dans laquelle la Trinité est présente et la Christ est envoyé par la Trinité décidant l'incarnation. En relisant cette contemplation il y est question d'amour et de communication (la création, la rédemption et les dons particuliers)
On ne peut pas découper l'oeuvre trinitaire (Dieu créateur et Fils rédempteur) ce n'est pas aussi simple. La Trinité introduit dans le lieu et le milieu où tout se passe.
Longtemps la Trinité est restée "abstraite" c'est le 20ème siècles qui a rédécouvert les conceptions anciennes des premiers siècles.

2. La manière dont Dieu a créé le monde

La communication de Dieu en dehors de Dieu, l'altérité interne, la communication interne conduit à une altérité externe,
L'image prise de la lumière montre que la création n'est pas "une fabrication", l'acte créateur est un temps, un moment , qui risque d''être pollué par une conception "fabricatrice" comme la conception du potier et de la glaise.
La création est le premier des biens reçus, les créatures sont créées pour l'homme, c'est une vie radicalement donnée et reçue.
Le péché se définit alors par rapport à cette relation fondamentale, d'amour et de communication.

3.La présence Eucharistique du Christ

Le point central est une image lumineuse avec des rayons, les rayons lumineux sont importants , c'est la relation de Dieu avec l'homme, cette présence est communiquée et pour Ignace cela a une répercussion sur son propre corps, lui qui ne se coupait pas les cheveux ni les ongles (par culpabilité d'un soin peut être excessif donné dans le passé à sa propre apparence) va se couper les cheveux et les ongles.

Il manifeste son attachement à une communion fréquente, dans les exercices il mentionne que le Christ se donne au monde de deux manières
- par le lavement des pieds
- par l'Eucharistie

Ignace reprend la formule "Le corps livré pour la multitude en rémission des péchés".

Il n'y a pas d''exercice Ignatien sur l'Eucharistie parce qu'il suffit d'y participer.

4. L'humanité du Christ

Dans le Récit l'humanité du Christ se manifeste "sous la forme d'une d'une tache blanche, ni grande ni petite, sans membre distinct" , ce qui est extrèmement frustrant comme conception.

Cette éxpérience est liée à sa propre expérience et à son propre cheminenement.

Dans ses mémoires il mentionne qu'il est allé à Jérusalem sur le Mont des Oliviers pour mettre ses pas dans les pas du Christ, mais les Franciscains qui gardent le lieu lui disent qu'il ne peut y rester, alors il repart. Et en partant il se sent accompagné par le Christ.

Ignace contemple l'humanité de Jésus. Dans les Evangiles les scènes de l'enfance sont peu nombreuses, dans les exercices elles y tiennent une place majeure ainsi que les autres expériences de l'humanité, la faim, la soif, la chaleur, le froid, mais aussi l'humiliation , la douleur et la mort.
L'hmanité de Jésus a un rôle très important car , les décisions que l'on peut prendre conduisent à l'Imitation de Jésus Christ.

5. La Compréhension

Cette 5eme étape n'est pas une illumination mais une compréhension nouvelle Ignace relate une compréhension nouvelle et profonde de toutes choses , profanes et spirituelles, ce qui est une éxpérience nouvelle qui le relie au monde.
Le regard n'est plus fixé sur Dieu mais fixé sur le mondre pour y reconnaître la présence de Dieu. Dieu est la source de tout bien, toutes choses sont vues "en notre Seigneur" selon le regard que Dieu , le Christ a porté sur le monde.

La structure et le"mouvement", la progression de l'expérience.

L'ensemble dessine un mouvement, des trois touches de la trinité à la contemplation du Christ , de l'Eucharistie, de l'humanité et du monde,

Cet ordre n'est pas un ordre "chronologique", l'exposition y est donnée comme volontairement structurée par Ignace.


La trinité (1) est la réfèrence fondamentale, et dans le point (5) le regard est tourné vers le bas, la Trinité conduit le regard vers le Dieu Créateur, la présence Eucharistique (offerte au monde) du Christ , l'humanité du Christ et l'illumination du regard porté sur le monde.

Elle conduit à regarder le monde comme Dieu regarde le monde, le mouvement spirituel conduit à être uni à la Trinité dans le monde lui même.

Les 'exercices' ont une vocation pédagogique, apprentissage d'une étape à la foi, tandis que le Récit ou la Contemplation donne le sens le mouvement.

La spiritualité Ignatienne se vit dans la contemplation et l'action.

Accueillir l'oeuvre trinitaire ne peut se faire qu'en accueillant cela, il y a des purifications mais la purification n'est pas de se détacher du monde mais des mauvais attachements.

C'est une constante de la spiritualité ignatienne, au terme des exercices on est conduit à regarder le monde comme "tout bien et tout don venant d'en haut".

Porter sur le monde le regard que Dieu a porté, toutes choses sont alors vues "en Notre Seigneur"...

(Comment vivre le Mouvement...ce sera l'objet du prochain chapitre)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com