Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tristesse? (et: "colère?")

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Jeu Mai 31, 2007 17:16    Sujet du message: Tristesse? (et: "colère?") Répondre en citant

Je viens d'écrire dans mon blog "A vrai dire" un petit mot sur le sermon que j'ai subi ce midi...
http://www.approches.org/avraidire/?p=13
Vos commentaires, ici ou sur le blog, sont bienvenus..

Sujet principal: être triste, est-ce un péché?
Sujet annexe: est-ce que d'entendre cela vous met en colère? Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maya



Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 195
Localisation: Piémont des Pyrénées

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2007 0:12    Sujet du message: Répondre en citant

ben non, bien sûr qu'être triste n'est pas un péché !!!! il est loufoque, ce prêtre !

Entendre cela ne me met plus en colère, quoique... si je pense comme toi à ceux, autres que moi, qui entendent cela et le croient, alors oui..
Et non, la colère n'est pas un péché non plus, même pas un désordre !!! elle est souvent juste, et nécessaire pour trouver la force de réagir et ne pas se laisser abattre...

Se livrer à l'agressivité parce qu'on est en colère, ça oui, c'est mal (ce que je préfère à "péché" un mot trop dévalué, trop employé à toutes les sauces.
_________________
S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre
C'est regarder ensemble dans la même direction (Saint-Exupéry)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
debora



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 21
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2007 7:30    Sujet du message: Répondre en citant

Ca y est, j'ai exprimé ma colère ! Ça fait beaucoup de bien....
debora
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2007 8:36    Sujet du message: Répondre en citant

Et je suppose que tu es très triste de l'avoir laissée sortir... Laughing Laughing

Bonne journée à tous.


Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
debora



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 21
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2007 8:54    Sujet du message: Répondre en citant

Exactement ! Very Happy
zoe
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2007 11:33    Sujet du message: Répondre en citant

La tristesse comme émotion peut être "vitale" ou "non vitale", de toutes façons c'est une réaction, une expression..

Quelles en sont les conséquences...

Il faudrait peut être mettre cela en équilibre avec la pratique de la foi, de l'espérance et de l'amour, Desmond Tutu qui a profondément renouvelé le contexte de l'Afrique du Sud disait "il n'est pas chrétien de désespérer"...

Un encouragement peut redonner de l'espoir. Une tristesse trop longue trop lourde peut être ou devenir néfaste.

La réponse au péché c'est la grâce, la réponse à la culpabilité c'est la réparation..

Le message "la tristesse est un péché" est plus un message qui induit de la culpabilité qu'autre chose, dans la désolation il y a des choix à faire.

Cette désolation est elle liée à une négligence ou quelque chose que je dois faire ou
cette désolation est elle une épreuve dans laquelle il y a à persévérer sans changer d'attitude...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Sam Juin 02, 2007 9:03    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

il me semble que le mot de désolation fait partie du vocabulaire ignatien et s'oppose à consolation.

Je conçois très bien que l'on puisse ressentir de la désolation à certains moments et même qu'elle puisse être envoyée comme une motion par l'Esprit.


Mais ce qui m'a semblé grave (car moi aussi j'ai subi le même sermon ou plutôt la même introduction du début de l'eucharistie) c'est que dans certaines pathologies psychiatriques, la tristesse ne peut être chassée et l'assimiler à un péché (je pense en particulier à la psychose maniaco dépressive) peut enfoncer encore plus dans le sentiment d'indignité et conduire au suicide.

Bonne journée.

Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Mar Juin 05, 2007 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Cannelle, c'est vrai que ce genre de choses est destructeur.. c'est dommageable..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Bermud



Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 96
Localisation: Rive de Gier

MessagePosté le: Sam Juin 09, 2007 7:56    Sujet du message: L'enfer Répondre en citant

Bonjour à tous,
Bien sur que que non la tristesse n'est pas un péché, mais il y a tristesse et tristesse.
Je vous livre une réflexion personnelle aidée de quelques citations.

L ENFER
Pour G. Martelet (2) « Il n’y aura jamais de mal-aimés de Dieu qui est l’amour même. L’enfer comme refus absolu de l’amour n’existe jamais que d’un seul côté, je veux dire du côté de celui qui le crée constamment pour lui-même »
Sesboué « Dieu qui est amour ne peut, par définition, s’imposer à nos libertés…qu’il puisse être totalement et définitivement refusé, voilà qui fonde la possibilité de l’enfer » Il rejoint ici « la liberté divine ne peut être limitée que par la liberté de l’homme » Edith Stein morte en camp de concentration .Elle savait de quoi elle parlait ! elle continue « l’enfer est une création de l’homme dans le sens où la haine l’égoïsme la violence l’injustice l’emportent sur terre » Car c’est l’homme qui a créé la haine…Tout cela moi je le rapproche de « que ta volonté soit faite »
Plus intérieurement « désespérer c’est descendre en enfer » Isidore de Séville. Désespérer c’est être loin de Dieu : « le damné souffre avant tout de l’absence de Dieu » Sesboué c’est la peine du dam. Toutes ces croyances ont parfois introduit l’idée de la prédestination condamnée par l’Eglise ; elle n’a pas disparu des mentalités, elle constitue un obstacle à la foi. « Dieu ne peut prédestiner au mal et à la damnation » Sesboué.
M Richard « l’enfer de fait n’existera que s’il y a des péchés non expiés dans l’autre monde » « l’enfer est un châtiment, sa fin immédiate est donc de réparer l’ordre moral détruit par le péché » « l’enfer n’est que la PUNITION d’un MEPRIS OBSTINE de l’AMOUR DIVIN »

Je pense ne pas être trop hors sujet, bonne journée à tous. Bermud
_________________
Bernard Equipe Locale de Communication Sainte
Marie Madeleine en Gier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caroline



Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 8

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2007 14:38    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne voulais pas m'exprimer rapidement sur ce forum, mais voilà que je lis le fil de Philippe qui me fait bondir et qui me met en rage.
La parole de Dieu n'est jamais destructrice, elle est là pour nous remettre dans le bon chemin, nous aider faire de bons choix , pour nous conseiller, nous consoler.
Parfois on entend des sermonts qui peuvent ennerver parfois, mais c'est aussi pour nous emmener à des réflexions, mais jamais des paroles qui devraient être normalement conduite par L'Esprit ne doivent être destructrices,et là, il y a de quoi se poser des questions.

Je n'ai pas toute la Bible en tête, mais je me souviens d'un passage qui parle de la tristesse selon Dieu, peut être en d'autres termes selon les versions.
Cette tristesse est celle qui emmène à la repentance.
Ma toute petite expèrience me permets de donner un peu de mon témoignage. Bien souvent, lorsque je suis triste , là je sais comment je fonctionne, je sais que je dois prendre conscience de ce que Dieu veut me montrer. Il y a souvent un travail à faire caché derrière cette tristesse et si on arrive à se plier à cette tâche et en sortir victorieux, là en effet on en sort joyeux.
La tristesse est à combattre mais n'est certainement pas un péché, et s'il y a tant de gens tristes dans les églises et dans le monde, la question à se poser est "pourquoi" et prier pour que chacun puisse en sortir avec l'aide de Dieu .
j'espère ne pas avoir choqué

Amicalement

Caroline
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maya



Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 195
Localisation: Piémont des Pyrénées

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2007 18:17    Sujet du message: Répondre en citant

Caroline, je comp^rends ce que tu veux dire et ke te suis en partie.
Mais en partie seulement.
Car il est des sermons "tonnants" qui culpabilent et détruisent.
Le sermon est la parole d'un homme, même s'il est prêtre, donc parfois erronée.
Lorsque je me rends compte que j'ai fait quelque chose qui ne correspond pas à ce que je pense être bien, ce n'est pas de la tristesse que je ressens, c'est une sorte de malaise, de crainte, qui met parfois longtemps à s'effacer. Et si je peux reprendre l'action, la corriger, alors, oui, je le sens beaucoup mieux, libérée.
_________________
S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre
C'est regarder ensemble dans la même direction (Saint-Exupéry)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2007 18:39    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir à l'origine de ce fil Philippe et moi avons entendu ce prêtre au tout début de la messe qui est le moment où on est censé se reconnaître pécheur et avoir besoin de la miséricorde de Dieu pour "être sauvé".

Je dois dire que ce début me fait toujours penser à une rencontre chez les alcooliques anonyme ou chacun se présente en disant et reconnaissant qu'il est alcoolique. Chez nous, on pourrait imaginer que chacun s elève, dise je m'appelle X,y ou z et je suis pécheur. Seulement ce serait trop long.

En fait je venais d'apprendre que le nodule (découvert récemment par une échographie) était cancéreux et je n'avais pas vraiment la joie au coeur. Je sais bien que Paul dit: soyez toujours joyeux et priez sans cesse, en toutes choses rendez grâce à Dieu, mais sur le coup rendre grâce je ne peux pas. Et Jésus a bien pleuré devant son ami Lazarre qui venait de mourrir. Et je savais aussi que dans l'assemblée il y avait des personnes qui étaient frappées dans leur affectivité.

Alors assimiler tristesse et péché, je n'ai pas aimé du tout du tout.

Maintenant si Caroline voulait bien nous dire ce qu'elle entend par repentance, j'aimerai bien.

Amitiés

Cannelle
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
caroline



Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 8

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2007 23:15    Sujet du message: Répondre en citant

Alors là c'est un sujet sur lequel il est difficile de s'exprimer, car nous n'avons pas tous la même façon de voir la chose, c'est suivant les enseignements reçus, mais je peux complètement me planter. Je vais essayer d'exprimer mes convictions .
Pour moi, j'ai connu deux sortes de repentances, le jour où j'ai pris conciensce de mes péchés, il faut dire que ce jour là, Dieu a parlé directement à mon coeur, comme si il l'avait ouvert et lu comme dans un livre.J'étais convaincu de péchés par la puissance de l'Esprit Saint, mais convaicu avec amour sans violence. Jésus, quand il préchait disait des mots simples, il parlait avec amour et les personnes se repentaient sans se sentir agressés.
l'autre repentance est celle des moments de la vie de tout les jours, après être partie de zéro avec Jésus sur mon chemin, comme un enfant qui aurait fait une bétise et qui se sent repris dans son coeur. la différence c'est qu'on peut cacher des bétises à ses parents mais pas à Dieu, et comme le dit Maya, on ne se sent pas à l'aise , et je ne vais pas bien si je n'ai pas fait le necessaire, ou alors ça met très longtemps à s'effacer
Maya tu parles de sermon dit par un homme même s'il est prête.
je croyais et j'ai souvent entendu dire qu'un sermon se préparait, qu'il doit être préparé dans la prière, devant Dieu, que c'est Dieu qui dirrige par son Esprit, alors je ne trouve pas normal qu'un sermon détruise, au contraire il doit faire du bien, même si celui est dit pour nous reprendre.
Quand je vais à l'église, c'est pour recevoir de Dieu et non de l'homme, aller à l'église doit se faire dans la joie et s'y rendre avec ses peines parfois, mais surtout en ressortir avec la joie dans le coeur. Je trouve que nous avons assez de problèmes, et de peine dans la vie de tous les jours pour encore en récolter en allant à l'église.

Voilà, j'espère que j'ai pu me faire comprendre, mais bien sûr c'est ce que je pense et je n'ai pas forcément raison.

amicalement

Caroline
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caroline



Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 8

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2007 23:40    Sujet du message: Répondre en citant

Pour être honnête avec vous, j'ai subit le même problème dans mon église mais dans un autre sujet. C'était à une étude biblique, l'homme de Dieu disait qu'il était facile de résister au péché ce qui m'a mis très en colère car pendant des mois , le péché a frappé à ma porte, connaissant mon point faible, et pendant des mois je l'ai combattu dans les larmes, les cris poussés vers Dieu pour qu'il m'aide, et on venait me dire qu'il était facile de dire non au péché?
Je n'ai pas du tout apprécié, et j'en ai parlé à d'autres personnes qui ont réagit comme moi, ce qui m'a rassuré car je me demandais si j'étais normale.
j'ai mis longtemps à m'en remettre.

Caroline
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com