Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Confessions de soeur Emmanuelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bermud



Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 96
Localisation: Rive de Gier

MessagePosté le: Dim Jan 11, 2009 8:53    Sujet du message: Confessions de soeur Emmanuelle Répondre en citant

Bonjour à tous, tous mes voeux.

Je vous livre des phrases relevées dans le livre de Soeur Emmanuelle, ses actes, sa finitude, son amour. Tout cala pour vous engager à le lire.
Pourriez vous me fournir quelques explications sur la phrase en rouge.
Merci bon dimanche à tous.

CONFESSIONS DE
SŒUR EMMANUELLE


Page 296
J’ai enfin compris que la raison accepte ou rejette Dieu selon des critères rattachés à l’éducation, l’environnement, les lectures, les évènements de la vie, critères personnels qui paraissent difficiles ou même impossibles à changer. C’est une question d’intellect que chacun résout comme il peut, non sans quelques doutes, qu’il soit croyant ou pas. La valeur d’un homme ne dépend pas de ses convictions, mais de ses actions. Aussi, la foi ne peut-elle pas être une croyance qui scandalise par son immobilisme ? Elle nous fait entrer de plain-pied dans le mystère de l’Incarnation où la divinité se révèle dans la chair…..
Devant l’absence de Dieu au milieu de drames atroces , finalement, ai-je raison de croire en Lui ?......Alors que Hitler se dressait triomphant, Dieu se taisait. Le pasteur Bonhoeffer, dans l’enfer des prisons hitlériennes, en faisait l’amère expérience , quelques mois avant d’être pendu, il lançait le dernier cri de sa foi : « Dieu impuissant et faible ainsi seulement est avec nous et nous aide. ‘’Le Christ a pris nos infirmités, il s’est chargé de nos maladies’’ indique clairement que le Christ ne nous aide pas par sa toute puissance mais par sa faiblesse et ses souffrances…..Seul le Dieu souffrant peut nous aider. » D. Bonhoeffer Lettres et notes de captivité . Cette vision de D.B. m’a puissamment servie à concilier les inconciliables : Dieu épouse en J-C la nature humaine, intègre ses faiblesses dans sa divinité. La souffrance, le désespoir, l’échec, concernent Dieu. La rédemption peut commencer puisque ni le mal, ni la mort ne sont plus séparés de la vie de Dieu !!
Page 298
La double passion de Dieu égale l’amour qui est respect infini de l’homme au point de lui laisser son absolue liberté, la compassion , qui est souci de son salut au point de subir avec lui la victoire de la résurrection…..
Mère Théresa ne cherchait pas , comme je l’avais fait , à considérer Dieu comme un problème de géométrie à résoudre…..J’ai enfin compris le fondement des procès entre l’homme et Dieu : les pieds plantés ici-bas, nous rêvons d’un bonheur ici-bas.
Page 64
La gratuité dans l’amour tout est là…..quelle est la tentation la plus répandue au monde ? Etre sa propre norme, décider soi-même du bien et du mal.(à propos du vœu d’obéissance)
Page 333
E. Leseur « celui qui s’élève élève le monde » La communion des humains entre eux n’est pas un vain mot.
Page 348
La sœur en retraite : peu à peu j’accédais à un troisième état : l’acceptation de ma faiblesse, de mes manques, de mon vide…..La béatitude promises aux pauvres par le Christ ne demandait pas de ne rien posséder ni même de vivre avec et pour les pauvres……Tout ce qui touche l’homme , même ses faiblesses, a valeur devant Dieu….Avant je méprisais quelque peu les nantis. Il y a une valeur divine chez tout être humain….Dieu a l’indulgence des mères pour leur enfant.
Page 362
Toute épreuve , et surtout intérieure, a tendance à conduire au repli sur soi et à l’aveuglement sur le reste du monde.
_________________
Bernard Equipe Locale de Communication Sainte
Marie Madeleine en Gier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Dim Jan 11, 2009 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Bernard,

Merci beaucoup de ces extraits intéressants, riches.

S'agissant de la phrase que tu mets en rouge, je suis perplexe. Est-ce que en recherchant tout ce qu'elle dit auparavant de la résurrection cela s'éclairerait?
Car il est étrange de parler de "subir une victoire" !! Smile

Qu'entend-elle, déjà, par "double passion" de Dieu? Est-ce le fait que, d'après elle et Bonhoeffer (et bien d'autres), Dieu continue à souffrir de la souffrance du monde? Sans doute est-ce cela qu'elle entend par "double passion". Mais juste derrière il y a "égale l'amour", et je ne comprends pas!

Autre hypothèse: la double passion, ou double *amour*, c'est d'une part le respect (début de la suite de la phrase), et d'autre part la compassion..

Concernant "subir la résurrection", il s'agit peut-être d'un raccourci saisissant: pour ressusciter, il faut d'abord subir la passion; cela fait un tout...

PS: Je déplace ton message, qui n'était pas à sa place en "informations diverses" !

Bien à toi,
Philippe L.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com