Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le doute et...........le mal
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu Juil 15, 2010 14:24    Sujet du message: Le doute et...........le mal Répondre en citant

Bonjour
Je en sais pas si je poste au bon endroit.
Je viens de vivre une période troublante en cette fin de vacances. Avec mon mari, nous étions sur une aire de camping car et un homme arrive pour stationner pas très loin. Il vient nous parler, j'ai constaté qu'il en avait un énorme besoin, il nous a raconté une partie de sa vie. Il a 83 ans, vit en Espagne depuis 30 ans, vit seul, mais il a des enfants en Normandie qu'il n'avait pas vus depuis pas mal d'années, il y allait pour le mariage de son petit fils et il s'est mis à critiquer la religion. Il disait qu'il était non seulement athée, mais anticlérical, il a ajouté que c'était des histoires que l'on faisait croire aux gens autrefois, mais que maintenant les gens étaient plus intelligents et que c'était pour cela qu'il y avait de moins en moins de croyants. Et bien d'autres choses encore dont je ne me souviens plus.
Je n'ai pas réagi sur le moment, mon mari avait comme moi une impression désagréable, cet homme ne s'adressait qu'à moi comme beaucoup de gens quand ils s'aperçoivent que mon mari parle à voix basse, j'ai envie de leur dire, il n'est pas sourd et il est normal, mais nous sommes un peu habitués.
Bref, c'est après coup que ses paroles me sont revenues et j'ai commencé à douter de la religion, de Jésus, j'ai honte de le dire ici. C'est bien la première fois que cela m'arrive, j'ai continué de douter en me disant ; et s'il avait raison !!!
Ce n'est que depuis notre retour voilà une semaine que j'ai retrouvé en partie ma foi.
Et ce matin, je priais comme tous les jours et en récitant le notre père, deux phrases m'ont interpellée.
"Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés"
. En priant je pensais à ma mère et au mal qu'elle m'a fait, puis je pensais à l'épreuve que je viens de traverser avec la maladie de mon mari, et je me suis dit: peut être qu'il est temps de pardonner à ma mère, c'est peut être parce que je ne suis pas rendue à ce stade que le Seigneur m'envoie des épreuves..........mais je ne me sens pas vraiment encore prête, si je pense trop à cela je retombe dans la dé culpabilisation facile de ma mère, me disant , je l'aime elle n'a pas fait exprès de me faire du mal, elle a beaucoup souffert elle aussi. Mais surtout et encore Je l'aime.
"Mais délivre nous du mal"
Et si cet homme que nous avons rencontré était le mal justement, la tentation qui me fait douter de ma foi!!!

Je suis assez perturbée avec tout cela et remplie d'émotions, j'aimerais bien avoir quelques avis et je vous remercie.
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Jeu Juil 15, 2010 21:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Marie,

Il est bien difficile de te donner un avis, surtout qu'il y a beaucoup d'éléments dans ce que tu écris.

Il y a moins de pratiquants, c'est vrai; mais je ne sais pas s'il y a moins de croyants, c'est à dire de gens qui pensent qu'il y a forcément "quelque chose", que le monde ne s'est pas fait tout seul.

Ce n'est pas une question d'intelligence!
(même s'il est vrai que l'église a raconté et continue à raconter beaucoup de bêtises - heureusement elle ne raconte pas que cela!
C'est une question d'itinéraire personnel. Et dans notre société c'est vrai qu'on n'a pas tellement d'occasions de penser à Dieu.

Le doute est quelque chose que tout chrétien rencontre, je crois.

Ce qui est bien, c'est quand on arrive à pouvoir s'appuyer sur des choses dont on ne doute pas: que faire le bien c'est mieux que faire le mal, par exemple. Que le chemin de vie que l'on a commencé mérite, l'un dans l'autre, d'être continué.

On peut être découragé; mais c'est autre chose.

Voilà... J'espère ne pas être trop à côté de la plaque ...

Affectueusement

Philippe
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu Juil 15, 2010 22:07    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Philippe
Oui c'est un peu fouillis tout cela.
Il y a plusieurs éléments : la foi, le pardon et le mal.
Pour ce dernier je me souviens avoir fait en 2004, une session de guérison des blessures de l'enfance et il y a eu pour moi ( pas pour tous) une prière de délivrance avec mon accompagnatrice et une autre personne. J'avoue que j'ai eu bien du mal, quand elles repoussaient la tentation, le mal, Satan quoi !!! je en vois pas trop pourquoi, c'est vrai que lorsque nous étions enfants, on nous parlaient beaucoup de cela, mais je ne croyais pas que cette croyance existait encore.
Tu as raison quand tu dis qu'il y a sans doute autant de croyants mais moins de pratiquants, moi même j'ai énormément relâché depuis Avril et je m'en veux, je culpabilise beaucoup, j'aurais besoin d'un coup de pouce là pour ne pas dire autre chose.
Mais ma foi est bien là, depuis cette désagréable rencontre j'ai repensé aux saintes écritures.
Alors le pardon, c'est tellement un vaste sujet. Qu'en penses tu? tout est il pardonnable par les hommes.

bonne soirée
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Juil 16, 2010 11:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Marie,

peut être peux tu aller voir ce texte sur le pardon: http://cms.unpoissondansle.net/?p=3644

Sinon je me dis que ce monsieur est venu pour un acte somme toute religieux, et qu'il vit dans un pays ou une certaine pratique religieuse est parfois théatrale (les processions) et superstitieuse.

Que tu n'aies pas l'empêcher de parler, cela je le conçois, mais de là à le voir comme "le tentateur"? peut être cherchait il autre chose, mais c'est difficile de contrer un homme qui peut parler haut et fort.

En même temps, cela a été une occasion pour toi de passer ta foi au crible et ça c'est nécessaire, sinon on s'endort dans la routine et justement dans le faire et non pas dans la relation vivante.

Je crois que le doute, les "crises de foi" sont indispensables, car nous changeons, nous évoluons et souvent les représentations que nous avons doivent évoluer.

Je ne crois pas qu'une épreuve puisse est vue comme une punition, mais tu connais déjà ma position là dessus.

Bon courage à toi, car c'est quand même un chambardement de plus.
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"


Dernière édition par Cannelle le Sam Juil 17, 2010 12:11; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maya



Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 195
Localisation: Piémont des Pyrénées

MessagePosté le: Ven Juil 16, 2010 13:03    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour, Marie.

Je crois que nous faisons dans la vie ce que nous pouvons, et souvent pas aussi bien que nous voudrions, mais il n'y a pas à culpabiliser.
Reconnaître nos erreurs pour faire mieux la prochaine fois, oui, mais se culpabiliser ne sert à rien, qu'à se faire du mal, se flageller, et bloquer notre progression.

Ce n'est que mon avis.
_________________
S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre
C'est regarder ensemble dans la même direction (Saint-Exupéry)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Ven Juil 16, 2010 18:14    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous.
J'ai lu le lien sur le pardon, juste une ou deux réflexions:
- Quand les offenseurs sont partis, cela réduit déjà de plusieurs possibilités d'accorder son pardon, même si je sais que le pardon est une démarche personnelle et intime et que l'offenseur n'a pas besoin d'être là.

-"Ne pas pardonner, c’est ne pas faire confiance à Dieu"., donc c'est bien cela pour la religion catholique on DOIT pardonner ?

-Pardonner peut prendre du temps., c'est exact, j'ai l'expérience d'une première fois, cela m'a pris des années.

-Pardonner ne veut pas dire oublier oh non !

-Pardonner est une décision de notre raisonnement. La part émotionnelle consiste finalement à laisser filer le ressentiment. La guérison émotionnelle peut prendre du temps. oui, je suis contente de lire cela!

Contente de te lire Maya.

Bon je continue de réfléchir et malheureusement de me tourmenter.[/b]
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Ven Juil 16, 2010 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Marie; tu écris:
Citation:
-"Ne pas pardonner, c’est ne pas faire confiance à Dieu"., donc c'est bien cela pour la religion catholique on DOIT pardonner ?
Je ne vois pas du tout les choses comme cela.
Jésus nous montre, par sa vie et son enseignement, le chemin qui va vers l'amour, vers la relation en vérité avec Dieu et avec tous les hommes.
Et bien entendu, le pardon est nécessaire pour la vie en commun.

- Quand il s'agit d'événements graves, cela peut prendre toute la vie, et même ne pas pouvoir être atteint avant la mort! Nous sommes d'abord faits de chair et de sang, et il faut nous aimer nous-mêmes, et non nous forcer.

- Je me refuse à voir la religion chrétienne (le texte cité est évangélique, et non catholique) comme faite d'obligations et d'interdits. La "vie avec Jésus", c'est un chemin de confiance et de simplicité, où l'on découvre qui il est et où on a envie de vivre de plus en plus avec lui. Un chemin d'amour; une amitié. Une merveille!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Bermud



Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 96
Localisation: Rive de Gier

MessagePosté le: Sam Juil 17, 2010 8:48    Sujet du message: essai de réponse Répondre en citant

Bonjour à tous, bonjour Marie.

Quelque fois je doute comme tout le monde.
Dans ces moments je pense aux prophètes et à Jésus, cela m'aide.

Je vous livre une anecdote survenue en Croatie le soir du 14 Juillet.
Fin de la croisière repas dans un petit village, repas organisé impromptu par le staff du bateau.
On nous reçoit avec des danses locales, des artisans tissent devant nous, les villageois nous offrent un apéritif et chantent la Marseillaise.
Le repas commence saucisses poulets calamars aubergines, frugal mais bien. L'ennui c'est que nous étions cent quarante et qu'il n'y avait que cent places assises. Courroux de presque tous.
En rentrant au bateau une personne dit "évidemment c'était léger et il n'y avait pas assez de place assise, mais ces gens nous ont offert le meilleur dont ils disposaient"

C'était évident mais un seul y a pensé!!!!!
Chaque petit évènement peut nous remettre en question et c'est très bien.
Pourvu que nous remarquions l'esprit qui y est caché.

Je suis sur Marie que tu sauras analyser ta situation.
Avec toi Bermud
_________________
Bernard Equipe Locale de Communication Sainte
Marie Madeleine en Gier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Sam Juil 17, 2010 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous
"Je crois que le doute, les "crises de foi" sont indispensables, car nous changeons, nous évoluons et souvent les représentations que nous avons doivent évoluer. "
C'est sur que l'on a beau se raisonner, les représentations de l'enfance reviennent toujours, je trouve que ce que l'on nous enseignait était plutôt une religion de jugement, de punition, de comptes à rendre.........mais l'Amour était bien loin. Je pense aussi que l'on nous faisait peur.

"Je crois que nous faisons dans la vie ce que nous pouvons, et souvent pas aussi bien que nous voudrions, mais il n'y a pas à culpabiliser. "
Oui parfois c'est vrai mais depuis quelques mois je suis remplie de paresse pour pratiquer et de cela j'ai vraiment honte. Bon demain matin, je me suis promise d'aller à la messe.

" La "vie avec Jésus", c'est un chemin de confiance et de simplicité, où l'on découvre qui il est et où on a envie de vivre de plus en plus avec lui. Un chemin d'amour; une amitié. Une merveille!"
J'aime beaucoup cette phrase, cela me fait penser à une phrase de psy rencontré au début des derniers traitements pour mon mari, alors que j'étais tellement perdue pour l'accompagner du mieux possible, il m'avait dit: restez simple ou allez au plus simple, c'est encore ce qu'il y a de mieux.
Et c'est aussi un chemin d'amour que la Vie avec notre famille, nos amis, collègues et autres.......
Alors si c'est cela avec Jésus, oui ça me parait simple.

"Chaque petit évènement peut nous remettre en question et c'est très bien.
Pourvu que nous remarquions l'esprit qui y est caché. "
Mais oui bien sur là mes idées s'éclairent, avant de faire cette "mauvaise" rencontre je me disais, je m'éloigne de Dieu, même si je prie, même si je crois, même si.......et je pensais, en rentrant de vacances il faudra que j'aille sur le forum de Philippe demander un soutien, une motivation pour ma pratique. Et voilà il s'est passé ça......cet évènement, et c'est seulement en seconde lecture du message de Bermud que tout s'éclaire, enfin je pense que cette rencontre n'a pas été le fruit du hasard.

Bon, mon mari vient de me dire qu'il est fatigué et qu'il ne bougera sans doute pas demain matin, il faut que je me motive, reste que je ne comprends pas ma paresse à ce niveau depuis sa récidive, si je travaillais à l'extérieur encore et que je n'avais que deux matinées par semaine pour trainer ! mais ce n'est pas le cas.

Merci
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maya



Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 195
Localisation: Piémont des Pyrénées

MessagePosté le: Sam Juil 17, 2010 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je ne comprends pas ma paresse


Je ne pense pas que ce soit de la paresse. La relation avec Dieu n'est pas une question de courage. Alors, là non plus, ne culpabilise pas, Marie.
Cherche plutôt ce que signifie cette réticence. Écoute-toi. Peut-être es-tu (mais c'est MON interprétation) en colère contre Dieu à cause de cette récidive, sans oser te l'avouer ?
Ou quoi que ce soit d'autre...[/u]
_________________
S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre
C'est regarder ensemble dans la même direction (Saint-Exupéry)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Dim Juil 18, 2010 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Maya
"Écoute-toi. Peut-être es-tu (mais c'est MON interprétation) en colère contre Dieu à cause de cette récidive, sans oser te l'avouer ?
Ou quoi que ce soit d'autre...[/u]"
Peut être bien, car on ressent toujours ce genre de choses comme une injustice au début, d'ailleurs ce sont les mots du chirurgien et il est chrétien.
Une merveille ce matin, inattendue, mon mari me dit qu'il se sent mieux et qu'il veut venir avec moi à la messe.
Nous sommes allés à la « grande » paroisse, 10 km, car chez nous elle était à 9H. Mais il y a le marché tout autour de l'église et nous devons
nous garer assez loin, bon cela a été quand même.
C'était une belle cérémonie ce matin, le thème était la rencontre, celle avec des amis pas vus depuis longtemps en ce temps de vacances, et surtout celle avec Jésus, pour recevoir son amour.
Il a été évoqué le fait que des personnes trouvent la messe trop longue, le sermon tout aussi long, pensent à la cuisine qui les attend, aux invités mais ne pensent pas du tout à Jésus.
C'est bizarre parce que je ne me sentais pas faire partie de ces personnes là aujourd'hui, j'étais entièrement disponible pour Jésus dans ma tête et dans mon cœur, et c'était une vraie rencontre, un retour puisque la dernière fois datait d'il y a 4mois. Je ne suis même pas entrée dans une église pendant nos vacances comme nous le faisons habituellement, nous voulions visité la basilique de Santa Maria à San Sébastian, mais sur le temps de midi, et elle était fermée.
Alors c'est vrai que ce matin j'allais avec joie, c'était pour moi une nécessité d'y aller, à cette rencontre.
Et du coup ma réflexion a été celle ci: ne vaut il pas mieux une vraie rencontre , même si si elle n'est pas très fréquente ( cela ne veut pas dire que je vais recommencer à espacer autant) qu'une rencontre hebdomadaire routinière sans trop réfléchir, dans la contrainte, la tête ailleurs ?
En tout cas j'ai pu remercier le Seigneur de me permettre d'être là près de l'homme que j'aime, après avoir traversé cette terrible période. C'était la première fois que nous étions ensemble dans une telle communion depuis sa récidive.
J'ai pu aussi mettre au clair dans ma conscience cette jistoire de doute.

Alors en récitant le notre père, j'ai été marquée cette fois par "pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés" j'aimerais avoir la description exacte d'offenses, je me demande si ma mère m'a vraiment offensée!!!
Si c'est non, je n'ai pas à me tracasser pour le pardon.
A voir...........
merci
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim Juil 18, 2010 17:18    Sujet du message: Répondre en citant

j'aime bien revenir au sens littéral. Voilà ce que dit dit sur le mot "offense" le "Trésor de la langue française".

A. − Action causant un dommage ou un trouble corporel à quelqu'un, ou portant atteinte à l'intégrité de quelque chose. Synon. dommage.

♦ Faire offense (à qqc.). Offenser, choquer.

2. a) Acte ou parole portant atteinte à l'honneur ou à la dignité de quelqu'un. Synon. affront, insulte, outrage.

c) RELIG. Péché considéré comme une faute qui outrage Dieu. Expier ses offenses

A toi de voir maintenant.

Ravie de ce petit cadeau dont tu avais bien besoin.
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Dim Juil 18, 2010 18:29    Sujet du message: Répondre en citant

Merci
Mouais..........forcément que ce n'est pas aussi simple, après avoir posté j'avais regardé sur wikipedia, le doute n'est pas resté longtemps.
Alors au niveau religieux
Citation:
"c) RELIG. Péché considéré comme une faute qui outrage Dieu. Expier ses offenses
"

Si ce n'est pas conscient ou volontaire ?
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim Juil 18, 2010 18:40    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble que le Père du fils "prodigue" n'a rien demandé... et qu'il n'y a pas eu de réparation.

Mais comme personne ne sait vraiment ce qui se passe après la mort...

Bisous
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Dim Juil 18, 2010 19:17    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Il me semble que le Père du fils "prodigue" n'a rien demandé... et qu'il n'y a pas eu de réparation.


oui, mais est ce en réponse à mon interrogation: Si ce n'est pas conscient ou volontaire ?
je voulais dire pour la personne qui offense !

Citation:
Mais comme personne ne sait vraiment ce qui se passe après la mort...

Oui et c'est bien dommage, moi cela me fait très peur de me retrouver face à eux!
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com