Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quel sens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Ven Aoû 13, 2010 15:58    Sujet du message: Quel sens Répondre en citant

Quel sens peut avoir la mort lorsque c'est la personne qui choisit d'arrêter de vivre. Quel sens pour ceux qui restent?
Comment peuvent elles surmonter leur douleur? en se raccrochant à quoi? Après la sépulture d'une amie ce matin, sa fille m'a dit d'avoir des pensées positives pour celle qui est partie, c'est difficile, je suis surtout emplie de tristesse et de compassion pour elle qui savait si bien cacher sa souffrance.
Nous avons chanté "nous te disons adieu mais c'est à notre Dieu qui a tout fait pour toi"
A -t-il vraiment tout fait pour elle ? ou était Il, l'a-t-il portée ?
beaucoup de questions personnelles.
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Sam Aoû 14, 2010 8:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Marie,

j'avais lu autrefois à propos du suicide des adolescents que ce dernier en partant d'une certaine manière avait le dernier mot, car justement il n'y avait plus de paroles possibles.

Peut être que ton amie en choisissant cette solution a choisi ce qui à ce moment là, lui semblait le moins mauvais pour elle et peut être pour les autres. Parfois conserver l'image de quelqu'un non abîmé par la vieillesse et la maladie est plus positif pour ceux qui restent que de rester avec une image de quelqu'un de complètement dépendant.

Par ailleurs je crois que souvent le suicide est un refus peut être pas de la vie, mais de la souffrance quand elle devient infernale et la souffrance "morale" peut l'être.

Quant aux phrases que nous chantons parfois (et que souvent je refuse de chanter), on peut se poser des questions sur un certain simplisme, parce que cela revient à dire que cette pauvre dame n'a pas su se rendre compte qu'elle n'était pas seule...

Maintenant je comprends tout à fait que tu sois sous le choc.

Il nous est possible de prier pour elle, pour sa famille et pour toi.
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Sam Aoû 14, 2010 9:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Marie,

Devant la mort, nous sommes toujours profondément affectés.
Quel sens a eu la mort pour cette personne? Arrêter de souffrir, sûrement. Et j'espère, par ma foi, qu'elle trouvera la paix dans l'au-delà.

Evidemment, quand c'est quelqu'un que l'on connaissait, le choc est violent, et on peut se demander si on aurait pu mieux comprendre, et aider.
Cela nous met en face de nos inévitables limites: nous ne pouvons pas "lire dans la tête" des gens.

Il nous reste à aimer ceux qui restent.
Et aussi en effet, pourquoi pas, envoyer des pensées d'amour à celle qui est partie.

Affectueusement

Philippe
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maya



Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 195
Localisation: Piémont des Pyrénées

MessagePosté le: Sam Aoû 14, 2010 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

Que dire de plus que Cannelle et Philippe ...

Il me semble évident qu'une personne recourt au suicide lorsqu'elle n'a plus aucun espoir, que sa souffrance (morale ou physique) est trop grande, qu'elle pense que plus personne ne l'aime, qu'elle n'est plus utile à qui que ce soit.
Là, bien sûr, je pense à moi, à ce suicide qui me fait mal même après 24 ans, parce que même si ma tête me dit que je n'y pouvais rien, mon affectif me le reproche encore.

Il y a aussi la personne qui ne veut plus être une charge pour ceux qui l'aiment, ne pas se voir et leur montrer une dégradation insupportable.

On entend dire que le suicide est un acte de lâcheté. Je crois au contraire que c'est soit un grand désespoir, soit un grand courage.

Et il me semble que dans un cas comme dans l'autre,
d'abord, nous ne pouvions pas savoir,
ensuite, personne ne sait ce que sera l'amour de Dieu.

Envoyer des pensées d'amour, Philippe ? je n'en suis pas encore capable.

Je ne m'exprime pas très simplement... ce sujet me touche énormément.
Je compatis avec toi, Marie.
_________________
S'aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre
C'est regarder ensemble dans la même direction (Saint-Exupéry)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Dim Aoû 15, 2010 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

merci à vous trois.
je reprends un peu:
"ce dernier en partant d'une certaine manière avait le dernier mot, car justement il n'y avait plus de paroles possibles. "
Je le crois volontiers pour B
"non abîmé par la vieillesse et la maladie est plus positif pour ceux qui restent "
Non, elle avait 56 ans et était en bonne santé physique.
"de la souffrance quand elle devient infernale et la souffrance "morale" peut l'être. "
Oui je le pense aussi que c'est l'extrême solution pour faire cesser cette souffrance.
"Il nous est possible de prier pour elle, pour sa famille et pour toi."
Oui, merci de prier pour Bernadette
" j'espère, par ma foi, qu'elle trouvera la paix dans l'au-delà. "
je l'espère tellement aussi.
" envoyer des pensées d'amour à celle qui est partie. "
Oui je le fais.
"qu'elle pense que plus personne ne l'aime, qu'elle n'est plus utile à qui que ce soit. "
Non, elle savait que ses 3 enfants l'aimaient que sa fille et son petit avaient besoin d'elle, ce petit qui n'aura pas connu son papa.
"Je crois au contraire que c'est soit un grand désespoir"
Oui combien elle devait souffrir, c'est ce que j'ai dit tout de suite, et je ne l'ai pas vu.
"personne ne sait ce que sera l'amour de Dieu"
J'espère qu'il sera clément et immense même pour elle, ce matin à la messe, je l'imaginais dans les bras de Marie.
désolée Maya pour ce que ce sujet fait résonner en toi.
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Mer Aoû 18, 2010 15:32    Sujet du message: Répondre en citant

Ce matin, j'ai médité et prié pour mon amie, j'ai demandé au Seigneur que dans sa miséricorde il pardonne à Bernadette cet acte désespéré.
J'ai demandé à Marie sa mère de la porter dans ses bras, elle qui a tant porté les siens, chacun de ses 3 enfants et son petit fils jusqu'à la fin. Elle qui aimait tant donner de son temps et son écoute à ceux qui en avaient besoin.
J'ai prié pour qu'elle ait enfin trouvé la paix et qu'elle puisse recevoir tout l'amour qu'elle savait donner.
Voilà j'avais envie de le partager ici.
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Mer Aoû 18, 2010 15:40    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis sûr que Dieu pardonne; il est tout amour.

C'est nous, souvent, qui, à juste titre ou non, avons plus de mal à pardonner...

Affectueusement

Philippe
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cannelle



Inscrit le: 01 Jan 2005
Messages: 124
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer Aoû 18, 2010 18:34    Sujet du message: Répondre en citant

Marie tu vas dire que mais j'exagère mais je crois que tu es très en colère contre Bernadette.

je crois que pour toi elle n'avait pas le droit de faire ça à sa famille.

Que quelque part, elle a trahi la confiance que l'on avait en elle (comme en toute mère, normalement);

Qu'elle a caché son jeu, puisque tu la trouvais "rigolotte"...

Il me semble que ta mère est morte avant d'atteindre ses 60 ans ce qui est relativement jeune (je ne parle pas de ton frère), et que quelque part, on n'a pas le droit de mourir tant que l'on n'a pas atteint un âge raisonnable.

Peut être lui en veux tu de ne pas avoir su demander de l'aide, mais c'est si difficile.

Et puis si comme tu le dis, elle ne prenait plus de médicaments depuis un an, on peut penser à ce qu'en psychiatrie on appelle un raptus anxieux qui est imprévisible ou à une dépression mélancolique (psychose maniaco dépressive) et là encore le suicide est fréquent.

Alors je dirais que quelque chose doit s'apaiser en toi, qu'il te faut du temps pour non pas comprendre mais admettre cette mort.

Je souhaite que la main du Seigneur se pose et sur elle et sur toi.

Tu ne m'en veux pas trop?

Bisous.
_________________
Mt 10/8 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
marie



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 46

MessagePosté le: Mer Aoû 18, 2010 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Cannelle
Non je ne t'en veux pas, mais dis donc tu me connais bien toi Smile en tout cas cela m'amène à réfléchir.
Je ne sais pas si je suis en colère contre Bernadette, non je ne crois pas, je suis passée trop près de..........pour cela. Et j'avoue que c'est encore très sensible pour moi ce sujet, avec des pensées pas très belles.
Ce matin j'ai su qu'elle n'allait pas bien dans sa maison secondaire, c'est pour cela qu'ils sont revenus avec son mari, je me demande si ce n'était pas pour accomplir cet acte.
J'ai su aussi par une de ses anciennes voisines qu'il y a une dizaine d'années elle était très dépressive, qu'avait elle à régler elle aussi !!!
Je pense en effet qu'elle était atteinte de maniaco dépression.
Ma mère,oui à peine 59 ans, et là je comprends que pour moi toute cette notion de maternité et de filiation me fait encore souffrir, c'est bizarre, je me fais la réflexion que je pense beaucoup plus à sa fille et à son petit fils que je connais peu, qu'à son fils copain du mien, que je connais bien, je pense surtout à la souffrance de sa fille de 32 ans ( 33 pour moi à la mort de ma mère)
C'est quand même incroyable que ce soit autant vivant en moi et c'était bien inconscient.
Merci de ton éclairage, merci Philippe
Merci pour vos prières, bisous
_________________
Rendons grace au Seigneur,car il fait des merveilles.

Marie
http://paquerette.over-blog.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Convictions chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com