Forum Approches Index du Forum Forum Approches
Forum du site Approches.org
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Evangélique et méthodiste, etc. ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Mer Avr 12, 2006 16:28    Sujet du message: Evangélique et méthodiste, etc. ? Répondre en citant

Sébastien Fath écrit dans son blog http://blogdesebastienfath.hautetfort.com :

"(Les évangéliques) (..), c’est un mouvement transconfessionnel, ce qui rend leur identification parfois délicate. «Évangélique» ne se rapporte à aucune Église particulière. On peut être presbytérien et évangélique, ou être presbytérien et ne pas être évangélique. Même chose pour le méthodisme, le baptisme, et de multiples courants protestants. Les évangéliques se retrouvent dans de nombreuses Églises, dénominations, mouvements, sectes. Ce qui compte pour eux ce n’est pas l’étiquette confessionnelle, c’est d’être converti et « engagé pour Jésus »."

Je sais que Sébastien Fath est "le" spécialiste des évangéliques, mais je suis quand même un peu surpris: il me semble qu'il confond ici le fait d'être "né de nouveau" (ce qui peut être le cas dans beaucoup d'églises) et le fait d'être membre d'une église évangélique.

Y a comme un problème, non? Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 11:50    Sujet du message: Re: Evangélique et méthodiste, etc. ? Répondre en citant

Ph.Lestang a écrit:
Sébastien Fath écrit dans son blog http://blogdesebastienfath.hautetfort.com :

"(Les évangéliques) (..), c’est un mouvement transconfessionnel, ce qui rend leur identification parfois délicate. «Évangélique» ne se rapporte à aucune Église particulière. On peut être presbytérien et évangélique, ou être presbytérien et ne pas être évangélique. Même chose pour le méthodisme, le baptisme, et de multiples courants protestants. Les évangéliques se retrouvent dans de nombreuses Églises, dénominations, mouvements, sectes. Ce qui compte pour eux ce n’est pas l’étiquette confessionnelle, c’est d’être converti et « engagé pour Jésus »."

Je sais que Sébastien Fath est "le" spécialiste des évangéliques, mais je suis quand même un peu surpris: il me semble qu'il confond ici le fait d'être "né de nouveau" (ce qui peut être le cas dans beaucoup d'églises) et le fait d'être membre d'une église évangélique.

Y a comme un problème, non? Smile


Ce découpage que fait Fath est juste , quoique limité.

Dans une église évangélique il y a un ordre strict. (biblique ou soit disant tel....)
- nouvelle naissance (ou conversion)
- baptême sur sa confession de foi personnelle
- accès à la Sainte Cène
- intégration dans l'église ou le Corps de Christ et devenir membre

- ce à quoi les pentecotistes ajoutent la "seconde expérience".

L'église y est locale et independante des autres, administrée exclusivement par ses membres et son assemblée générale.

Les églises évangéliques qui sont décrites là sont des copies ou des clones d' églises baptistes.

Les églises de professants


Cet ordre est contesté par les méthodistes et les luthériens et les anglicans qui se placent de fait dans la continuité apostolique.

- qui disent que les enfants peuvent être admis dans l'église
car l'intégration dans l'Alliance dont le signe était la circoncision se
faisait à l'Age de 8 jours.
- qui rappellent ce que disait l'Apotre Paul aux Corinthiens à propos des
enfants
- qui reconnaissent la capacité d'évoluer d'une personne.

Les églises y sont soit "épiscopales" (administrée par des évêques) soit presbytero-synodale (administrée localement en relation avec un synode )


Une "nouvelle naissance" ou plusieurs étapes dans la foi?

C'est une question qui se pose, les pentecotistes reconnaissaient (plus maintenant) la "nouvelle naissance" et la seconde expérience (parler en langue).

C'est une question d'ecclésiologie, (encore que les Eglises Reformées Evangéliques Indépendantes baptisent les enfants... )

Disons qu'il y a une subtile différence de faite entre "une église évangélique" et une "église de professants " (Comme les Méthodistes, les Eglises Libres, les EREI).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Rebecca



Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 145
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Philippe et Oak,

Est-ce qu'il ne mélange pas évangélique et charismatique.

Il y a des évangliques charismatiques (la plupart selon mes observations), mais aussi des catholiques charismatiques, d'après un reportage que j'ai entendu à la radio et probablement des tendances charismatiques dans d'autres dénominations, non ?
_________________
Amitié,
Reb

"La pratique est la forme la plus aboutie de la théorie" Indiens d'amazonie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ph.Lestang
Site Admin


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 283

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Rebecca, bonjour Oak,

Je ne crois pas qu'il mélange charismatique et évangélique; il dit d'ailleurs clairement qu'il y a des évangéliques charismatiques et d'autres qui ne le sont pas.

Mais je voudrais re-poser à Oak directement la question suivante:
- Sébastien Fath affirme que certains méthodistes sont évangéliques et d'autres pas...
Est-ce exact?

Il y aurait deux façons d'être méthodiste? Deux sortes d'églises méthodistes?

Ou alors il prend les gens "un par un" dans les églises, et dit: "dans telle église méthodiste il y a 30 % d'évangéliques" ??? !!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oak



Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 102

MessagePosté le: Ven Avr 14, 2006 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

Ph.Lestang a écrit:
Bonjour Rebecca, bonjour Oak,

Je ne crois pas qu'il mélange charismatique et évangélique; il dit d'ailleurs clairement qu'il y a des évangéliques charismatiques et d'autres qui ne le sont pas.

Mais je voudrais re-poser à Oak directement la question suivante:
- Sébastien Fath affirme que certains méthodistes sont évangéliques et d'autres pas...
Est-ce exact?

Il y aurait deux façons d'être méthodiste? Deux sortes d'églises méthodistes?

Ou alors il prend les gens "un par un" dans les églises, et dit: "dans telle église méthodiste il y a 30 % d'évangéliques" ??? !!


D''où vient le terme d'Evangélique ?

Il vient en fait du 19ème siècle, le 19ème siècle protestant est marqué par "la controverse libérale".

La controverse libérale

L'introduction des approches critiques de la bible, (Wellhausen, Adolph Von Harnack) qui se sont intéressés à la manière dont les ecrits nous sont parvenus.

En Grande Bretagne et en Europe la controverse est allée très loin, dans les grandes églises, par l'introduction d'un anti-trinitarisme et d'une théologie très rationaliste.

Et la remise en cause des confessions de foi anciennes, c'est ce qui a fait réagir beaucoup de groupes.

Les réactions du 19eme-20ème siècle


Et il y a eu deux réactions :
- une réaction Evangélique de type Fondamentaliste, qui a insisté sur l'Orthodoxie, l'inerrance de la Bible.
- une réaction de type "catholique" (Newman) qui s'est référé à la foi de l'Eglise Ancienne, celle des premiers conciles. Newman a fini par se convertir au catholicisme.

Les Méthodistes


Les Méthodistes eux ne se sont pas divisés, ce qui fait qu'il existe des méthodistes évangéliques et des méthodistes libéraux. La structure du méthodisme est beaucoup plus de se référer à la catholicité de l'église qu'à l'autorité des écritures.

Un héritage anglican et une conception inclusive de l'Eglise


C'est son héritage anglican. L'église méthodiste transmet la foi catholique et apostolique.

Les piliers de la théologie méthodiste sont les écritures, les canons de l'église ancienne, l'histoire et la raison. Et l'Apostolicité

Ce qui amène une cohabitation possible entre des personnes qui auraient uné théologie plus évangélique et d'autres qui auraient une théologie plus "libérale".
Comme dans l'église anglicane ou coexistent trois courants, une lower church "evangelical", une high church "catholique", et une "broad church" plus inclusive aux positions théologiques moins "marquées".

Il y a effectivement selon les paroisses méthodistes des manières différentes de faire. (Nous avons très peu d'églises méthodistes en France ).

Mais aux Etats Unis c'est clair, et chacun va dans la communauté qui correspond à sa sensibilité, la sensibilité méthodiste est "inclusive".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Approches Index du Forum -> Vie chrétienne, communautés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com